Poster électronique

Ma.40 - La relation entre le niveau de l'activité physique, la capacité fonctionnelle et l’activité de la maladie chez les enfants et adolescents atteints d’arthrite juvénile idiopathique
S Gueddari (1); B Amine (1); D Badri (1); N Mawani (1); M Ezzahri (1); F Moussa (1); S Shyen (1); W Abimou (1); B Chkirat (2); R Abouqal (2); S Rostom (1); N Hajjaj-Hassouni (1); - (1) Salé - Maroc; (2) Rabat - Maroc;
25eme Congrès
Poster
4,3
6 votes.
Vu 29 fois.
Résumé
Introduction

L'activité physique (AP) est essentielle pour le développement émotionnel et cognitif des enfants et des adolescents atteints d'arthrite juvénile idiopathique (AJI).
Peu de données soulignent l’impact physique des enfants marocains atteints d'arthrite juvénile idiopathique (AJI).
L’objectif de ce travail est d’évaluer les relations entre le niveau de l'activité physique, la capacité fonctionnelle et l’activité de la maladie chez les enfants et les adolescents atteints d'arthrite juvénile idiopathique (AJI).

Patients et Méthodes

Une étude transversale a été menée consécutivement sur quarante sept enfants atteints d'arthrite juvénile idiopathique (AJI) définie selon les critères de la classification l’International League of Association of Rheumatology (ILAR) 2001. Les données suivantes étaient colligées : âge, sexe, âge de début, durée de la maladie, sous-types d’AIJ, l’incapacité fonctionnelle (déterminée selon la version marocaine du Childhood Health Assessment [CHAQ] ), l’activité de la maladie (évaluée avec une échelle visuelle analogique [EVA] de (0–10), le nombre des articulations douloureuses, le niveau de l'activité physique a été évalué par un agenda d'activité d’un jour et les dépenses énergétiques ont été évaluées par Metabolic equivalent (MET). Une analyse statistique descriptive et régression linéaire a été réalisée pour déterminer les relations entre le niveau de l'activité physique, la capacité fonctionnelle et l’activité de la maladie chez les enfants et les adolescents atteints d'arthrite juvénile idiopathique (AJI).

Résultats

Quarante sept patients ont été inclus avec une prédominance masculine n = vingt-huit (59,6 %). La moyenne d’âge était de 11,59 ± 3,35 ans. La durée moyenne d’évolution de l’AJI était de 4 ans [2-6] ans, avec une prédominance de la forme oligoarticulaire douze (25,5 %), quatorze patients (29,8%) ont une maladie active, l’EVA douleur médiane était de 20 [10 , 40] avec un CHAQ médian de 0 [0-1 ]. L’énergie dépensée moyenne chez les patients est 1171,3+/-634,84 (Kcal/jour) et l’activité physique moyenne est de 31,86+/-11,76 (MET/jour). Des corrélations significatives ont été trouvées entre le nombre des articulations atteintes (IA) et la capacité fonctionnelle (CHAQ) (r = 0,394 p< 0,01), entre l’EVA douleur et la capacité fonctionnelle (CHAQ) (r = 0,455 p< 0,001), enfin une faible corrélation a été trouvée entre l’activité physique (MET) et l’activité de la maladie (le nombre des articulations atteintes) (r = 0,15 p = 0,3) et entre l’activité physique (MET) et la capacité fonctionnelle (CHAQ) (r = 0,07 p = 0,62).

Conclusion

Les résultats de notre étude suggèrent qu’il y a une relation entre l’activité de la maladie et la capacité fonctionnelle chez les enfants et des adolescents atteints d'arthrite juvénile idiopathique (AJI).
Plus d’études avec un plus grand nombre de patients semblent être nécessaires pour confirmer nos résultats.

remonter
53
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM