Poster électronique

Ma.140 - Spondylarthrite et uvéite : l’expérience de notre service - à propos de 169 patients
A Watik (1); W. RACHIDI, S. JANANI, N. ETAOUIL, O. MKINSI - (1) Casablanca - Maroc;
25eme Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 30 fois.
Résumé
Introduction

L’uvéite antérieure est la manifestation extra articulaire la plus commune des spondyloarthrites. Elle est caractérisée par une inflammation intraoculaire de l’iris et du corps ciliaire. Plus rarement, l’uvée postérieure est atteinte.
L’objectif du travail : Calculer la prévalence des uvéites chez les patients atteints de SPA, déterminer leur prévalence selon le type des SPA, selon le sexe, et selon le gène HLAB27 et décrire leurs caractéristiques cliniques.

Patients et Méthodes

Etude rétrospective sur 169 patients atteints de SPA, hospitalisés au service de Rhumatologie du CHU Ibn Rochd de Casablanca, sur une durée de 19 ans (1993 - juin 2012). Les paramètres suivants ont été recueillis : l’âge, le sexe, le gène HLAB27, le type de SPA, les caractéristiques cliniques des uvéites retrouvées.

Résultats

La prévalence des uvéites est de 8,28% (149), variant selon le type des spondyloarthrites. La spondylarthrite ankylosante est la plus fréquemment accompagnée d’uvéite (prévalence 58%). L’âge moyen de survenue de l’uvéite est de 38,2 ans avec une prédominance masculine (10). Dans la majorité des cas des uvéites le gène HLAB27 a été négatif. Dans 9 cas sur 14, l’uvéite est antérieure, unilatérale et aigue.

Conclusion

Notre étude retrouve une faible prévalence des uvéites au cours des spondyloarthrites avec une faible association au gène HLAB27.

remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM