Poster électronique

Ma.120 - Rupture complète de la coiffe des rotateurs et phénomène du geyser : rapport de 3 cas
A Raposo (1); D Peixoto (1); F Teixeira (1); J Costa (1); M Bogas (1); D Araujos (1); - (1) Ponte de Lima - Portugal;
25eme Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 135 fois.
Résumé
Introduction

L'échographie est largement utilisée pour l'évaluation de l'épaule, principalement pour la pathologie de la coiffe des rotateurs et permet ainsi de visualiser des signaux directs et indirects de tendinopathie. Facilement disponible, elle devra être considérée en association à la radiographie pour la première étape de l'examen de l'épaule.

Cas Clinique

On présente trois patients présentés à la consultation souffrants de douleurs à l'épaule. Cliniquement ils manifestent une mobilité limitée et douloureuse et une tuméfaction fluctuante de l'épaule. L'image par échographie peut être rapidement obtenue et a permis la caractérisation des lésions. Les trois cas présentent une image de volumineux kystes acromio-claviculaires et des signaux de rupture de la coiffe des rotateurs.
Les trois patients ont bénéficié d’une étude par échographie et deux d’entre eux ont était également soumis a une aspiration dirigée sous échographie. Dans le premier cas, une aspiration-infiltration du kyste a apportait une évolution favorable. Dans le deuxième cas, d’une femme connue pour une polyarthrite rhumatoïde, nous avons retrouvé un kyste bilatéral acromio-claviculaire associé a une rupture massive de la coiffe des rotateurs bilatéral avec une arthrose évolué de l’articulation gléno-humérale. Le troisième cas était un homme avec une histoire de traumatisme qui présentait un volumineux kyste de l’acromio-claviculaire mieux évalué par scanner. Ce dernier cas était réfractaire à trois aspirations-infiltrations et attend une intervention chirurgicale. Nous rapportons les trois patients et montrons les images de l’échographie et du scanner.

Discussion

L'échographie est une technique fiable et sensible pour évaluer les déchirures de la coiffe des rotateurs (1,2). Une rupture de la coiffe des rotateurs peut entraîner une migration de la tête humérale vers la clavicule et la hauteur de l'espace sous acromial diminue. Cette ascension de la tête humérale peut détruire des structures comme la bourse sous-acromio-deltoïdienne, le ligament acromio-claviculaire et la capsule acromio-claviculaire. Alors, une communication se crée entre l'articulation gléno-humérale et l'articulation acromio-claviculaire. Dans cette situation, le liquide synovial de l'articulation gléno-humérale peut apparaître dans l'articulation acromio-claviculaire : c'est le phénomène du geyser. Ce phénomène est un signe échographique indirect rare de rupture de la coiffe des rotateurs, en particulier chronique et massif.

Conclusion

L'échographie représente un examen d'images utile pour l'évaluation d’un grand nombre de troubles impliquant les structures anatomiques de l'épaule. Elle est capable de détecter et d'identifier de manière précoce les altérations periarticulaires les plus communes ainsi que pour guider les procédures interventionnelles locales. C’est une technique d'images utile dans l'évaluation des kystes l´acromio-claviculaire, permettant l’aspiration guidée. Nous rapportons le développement de kystes synoviaux de l’épaule dans trois patients avec une rupture massive de la coiffe des rotateurs provenant de différentes causes. Son traitement peut-être différent selon sa cause, il peut être conservateur, par aspiration- infiltration ou intervention chirurgicale, celui-ci doit être considéré dans les cas réfractaires.

remonter
61
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM