Poster électronique

Ma.61 - Évaluation de l'activité de l'arthrite juvénile idiopathique par le JADAS chez des enfants marocains
F Moussa Elh Ibrahim (1); B Amine (1); D Badri (1); N Mawani (1); M Ezzahri (1); S Shyen (1); S Gueddari (1); W Moudjibou (1); B Shkirat (1); S Rostom (1); N Hajjaj-Hassouni (1); - (1) Rabat - Maroc;
25eme Congrès
Poster
4,3
4 votes.
Vu 66 fois.
Résumé
Objectif

-Evaluer l'activité de l'arthrite juvénile idiopathique par le JADAS chez les enfants Marocains
-identifier les variables liées à la maladie qui influencent le JADAS.

Matériels et Méthodes

Etude transversale incluant 47 patients atteint d’AJI définis selon la classification ILAR 2001. Les paramètres sociodémographiques, cliniques et para-cliniques liés aux patients et à la maladie ont été recueillis .L’évaluation de l’activité de L’AJI a été faite par un score validé, JADAS 10 (Juvenile Arthritis Disease Activity Score).Ce score inclut 4 mesures : EVA globale du médecin ; EVA bien être parent /patient ; Nombre d’articulation gonflée et la vitesse de sédimentation qui a été normalisée à une note allant de 0 à 10, par la formule (VS-20) / 10.Le JADAS-10 est calculé comme la simple somme linéaire de ses 4 composantes, ce qui donne un score total de 0-40, avec des scores plus élevés correspondant à une activité sévère de la maladie. Une analyse statistique descriptive et analytique a été réalisée.

Résultats

47 patients ont été inclus avec une prédominance féminine n = 19 (40.4 %). La moyenne d’âge était de 11.59 ans ± 3.35.40 patients (85.1 %) étaient scolarisés.la durée d’évolution de l’AJI avait une médiane de 4 ans [2-6] ; avec prédominance de l’oligoarthrite persistante n = 12 (26.7 %), La médiane de l’EVA globale du patient était de 20 [10-40] avec une EVA bien être de la mère qui était en moyenne de 62,06 ± 26,84 .La médiane du CHAQ était 0 [0-1] et Le DAS 28 moyen était de 3.1 ± 1.5 avec un JADAS10 moyen de 11.61± 5.38. 31.1% des patients étaient sous corticothérapie. Il n’a pas été trouvé d’association significative entre le JADAS10 et l’indice articulaire, l’indice d’articulations limitées, ni avec l’EVA globale patient, le CHAQ, la CRP, la corticothérapie et le traitement de fond (méthotrexate et salazopyrine) (p > 0,05 pour tous).

Conclusion

Cette étude suggère que l’activité de l’arthrite idiopathique juvénile est minime. Le JADAS est un indice valable et facile à calculer pour l’évaluation de l’activité de l’AJI.

remonter
53
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM