Poster électronique

Me.110 - Profil médical et comportemental des patients polyarthritiques utilisateurs du service Sanoia en France
H Servy (1); S Chirol (2); - (1) La Ciotat - France; (2) Paris - France;
25eme Congrès
Poster
4,3
3 votes.
Vu 40 fois.
Résumé
Introduction

La Société Française de Rhumatologie (SFR) et l’association de patients ANDAR ont établi un partenariat depuis début 2012, visant à diffuser un nouvel outil (Sanoia) permettant aux patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde (PR) de noter et suivre leurs données personnelles contribuant à leur suivi.

Cet outil comporte un attendu important en termes d’épidémiologie. En effet les informations saisies anonymement par le patient, quant ’à sa situation médicale et le ressenti de la maladie, sont agrégeables pour la recherche.

L’étude initiale relative à cet outil n’avait pas établi de lien entre l’âge du patient, l’ancienneté de sa maladie ou encore la gravité de celle-ci ou son profil de traitement, et l’adhésion à l’outil [1].

A juin 2012 ce sont déjà 1 696 patients PR qui ont ouvert un compte sur l’outil Sanoia. Nous souhaitions qualifier le profil médical de cette cohorte virtuelle, évaluer sa représentativité par rapport à la population générale des patients PR Français et documenter l’utilisation faite de l’outil par les patients.

Patients et Méthodes

Les données sont issues de la base de données de l’outil SANOIA et produites par les patients. Cette base anonyme est conservée auprès d’un hébergeur agréé par le Ministère de la Santé.


Conformément au processus éthique de l'outil Sanoia, cette requête a fait l’objet d’une autorisation de la SFR le 20 Juin 2012.

Les données de références de la population des patients PR Français sont issues de [2].

Résultats

Au 15 Juin 2012, la base de données Sanoia comporte 124 502 usagers en général pour 1696 avec un profil PR dont les caractéristiques sont comparativement aux données de [2] :
- âge moyen : 61 ans (58 ans)
- durée moyenne maladie : 6,9 ans
- 93% des patients ont indiqué des traitements dont 49% Corticothérapie, 29% Biothérapies (29.3%) et 82% du Méthotrexate seul ou en combinaison.
- 74% ont consulté au moins un lien d’information de la sélection
- 25% ont indiqué des valeurs de biologie
- 23% des patients ont indiqué des comorbidités
- 8% ont réalisé au moins un test RAPID3
- 7% utilisent l’application mobile compagnon. - de 1,74 connexion par mois en moyenne à 3,26 selon mesure d'accompagnements.

Conclusion

La campagne de diffusion de Sanoia conduit à un recrutement de patients dont le profil s’apparente à celui de la population générale des patients PR français tel que décrit dans la littérature. Cela confirme le potentiel épidémiologique de l’outil afin de conduire des « études virtuelles ».

remonter
47
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM