Poster électronique

Me.121 - La cohorte ESPOIR Maroc (Étude et Suivi des POlyarthrites rhumatoïdes et arthrites Indifférenciées Récentes) : méthodologie et caractéristiques initiales de 200 patients
N Hajjaj-Hassouni (1); L Benbrahim (1); B Benchekroun (1); B Combe (2); M Dougados (3); Groupe ESPOIR MAROC - (1) Rabat - Maroc; (2) Montpellier - France; (3) Paris - France;
25eme Congrès
Poster
4,5
14 votes.
Vu 64 fois.
Résumé
Objectif

La cohorte ESPOIR Maroc, inspirée de la cohorte ESPOIR France, est une étude longitudinale, multicentrique, dont le but est la mise en place d’une base de données visant à étudier le diagnostic, le pronostic, l’épidémiologie et les facteurs médico-économiques des arthrites débutantes et de la polyarthrite rhumatoïde au Maroc ainsi que la comparaison de ces données avec les données françaises.

Patients et Méthodes

Ont été recrutés, les patients âgés de 18 à 75 ans ayant une arthrite indifférenciée ou une polyarthrite rhumatoïde évoluant depuis moins d’un an. Ils ont été suivis tous les six mois durant les deux premières années, puis seront suivis tous les deux ans pendant dix ans. Les données recueillies, dans chaque centre investigateur, tous les six mois, ont été démographiques, cliniques, biologiques, relatives à la qualité de vie et socio économiques. A M0 et M24, les données biologiques (typage HLA, ADN, ARN, urines) ont été centralisées au Centre d’Immunologie et au niveau des Unités d’Appui Technique à la Recherche Scientifique, Rabat. Les radiographies numérisées et les ostéo-densitométries ont été centralisées à l'hôpital El Ayachi, Salé, CHU Rabat-Salé.

Résultats

200 patients ont été inclus (80,5 % de femmes). La moyenne d’âge était de 45,5±11,6 ans. Le délai médian entre les premiers symptômes et la première visite par un rhumatologue était de 90 [40-180] jours. Le nombre médian d’articulations gonflées et douloureuses à l’inclusion était de 5 [2-9] et 11 [5-19]. Le score DAS28 initial était de 5,56±1,52. Le HAQ médian était de 1 [0,25-1,75]. La moyenne de la VS était de 43,3±27,7 mm et la médiane de la CRP de 14,5 [6-33] mg/l. Le facteur rhumatoïde était positif chez 46% des patients et les ACPA chez 77,4% des patients. Les gènes HLA DRB1*01 et 04 étaient respectivement présents chez 11,8% et 45,1% des patients. 16,2% des patients avaient des érosions radiographiques des mains et/ou des pieds à l’inclusion.

Conclusion

Cette première cohorte marocaine permettrait une meilleure connaissance des arthrites indifférenciées et de la polyarthrite rhumatoïde au Maroc et leur prise en charge précoce. Elle a déjà permis d'ouvrir un dialogue avec le ministère de la santé marocain et de mettre en place un registre relatif aux biothérapies.

Remerciements à : Académie Hassan II des Sciences et Techniques, Rabat, Maroc ; Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc ; CNRST (Maroc) ; INSERM (France) ; Pr Alain SARAUX (Brest, France) ; Dr Valérie DEVAUCHELLE (Brest, France) ; Madame Nathalie RINCHEVAL (Montpellier, France).

Groupe ESPOIR Maroc : Najia HAJJAJ-HASSOUNI ; Radouane ABOUQAL ; Fatim-Zahra ABOURAZZAK ; Lahsen ACHEMLAL ; Souad AKTAOU ; Houria ALAOUI ; Fadoua ALLALI ; Bouchra AMINE ; Ouafaa ATOUF ; Rachid BAHIRI ; Karima BENBOUAZZA ; Laila BENBRAHIM ; Bahia BENCHEKROUN ; Rachida BENSABBAH ; Ahmed BEZZA ; Imane BOUCHTI ; Mustapha EL FAHIME ; Selma EL HASSANI ; Abdallah EL MAGHRAOUI ; Malika ESSAKALLI ; Afaf FAIK ; Taoufik HARZY ; Hasna HASSIKOU ; Linda ICHCHOU ; Saida JAMAI-SKALLI ; Noufissa LAZRAK ; Radouane NIAMANE ; Hanane RKAIN ; Samira ROSTOM ; Latifa TAHIRI.

remonter
47
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM