Poster électronique

Lu.50 - Intérêt des PCR spécifiques dans les infections ostéoarticulaires : à propos d'un cas
S Dufour (1); G Mouterde (1); A Remy-Moulard (1); D Morquin (1); H Marchandin (1); B Combe (1); - (1) Montpellier - France;
25eme Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 32 fois.
Résumé
Introduction

La faible rentabilité des cultures microbiennes des prélèvements disco-vertébraux dans les spondylodiscites d'allure bactérienne incite à explorer de nouvelles stratégies de documentation, notamment celles se reposant sur la génétique des bactéries (PCR universelle ou spécifique).

Observation

Un patient de 73 ans, sans antécédent hormis un foyer de dilatation des bronches (DDB) du lobe inférieur droit (LID) depuis l'enfance, présente fin octobre 2011 une lombalgie aiguë avec inflammation biologique (CRP 197 mg/L). L’IRM retrouve une arthrite articulaire postérieure L2-L3 bilatérale d'origine indéterminée (Echocardiographie normale, TDM Thoraco-abdomino-pelvienne (TAP) retrouvant un foyer de surinfection de DDB du LID, hémocultures et biopsie articulaire postérieure stériles). L'évolution est spontanément favorable mais il persiste une lombalgie modérée et une CRP autour de 40 mg/L. Les IRM de contrôle réalisées de décembre à mars 2012 révèlent une progression du processus infectieux avec survenue d’une spondylodiscite L3-L4 et persistance de l'arthrite articulaire postérieure L2-L3 bilatérale. Les cultures de 4 biopsies articulaires et disco-vertébrales, dont une chirurgicale restent stériles et l'amplification non spécifique de l'ARNr16S est négative. L'histologie est en faveur d'une ostéite subaiguë non spécifique. Un traitement probabiliste par CLINDAMYCINE pendant 6 semaines s'avère inefficace. En mai 2012, le contrôle de la TDM TAP retrouve le foyer de surinfection de DDB du LID. Le lavage broncho-alvéolaire ciblé isole Nocardia cyriacigeorgica. L'amplification a posteriori de l'ARNr16S avec des amorces spécifiques est positive sur 2 des 4 prélèvements osseux permettant d'affirmer sa responsabilité dans la spondylodiscite. L'évolution clinique, biologique et radiologique est alors favorable sous bithérapie per os par COTRIMOXAZOLE et DOXYCYCLINE.

Discussion

La sensibilité de la PCR16S universelle ou panbactérienne "à l'aveugle" (1) peut être prise en défaut par rapport à l'amplification par amorces spécifiques du genre nocardia de l'ARNr 16S. Les PCR spécifiques peuvent avoir un intérêt dans les spondylodiscites chroniques sans germe retrouvé malgré la négativité de la PCR universelle.

Conclusion

Diagnostic moléculaire ciblé rétrospectif de spondylodiscite L3-L4 à Nocardia cyriacigeorgica sur porte d'entrée pulmonaire.

remonter
45
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM