Poster électronique

Di.174 - Échographie et gestes techniques en France : résultats de l’étude SONDECHO sur 3 ans
S Jousse Joulin (1); F Gandjbakhch (2); F Etchepare (3); C Marcelli (4); M Pouriel (2); JP Bertola (2); P Bourgeois (2); - (1) Brest - France; (2) Paris - France; (3) Paris-L'Hôpital - France; (4) Caen - France;
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 35 fois.
Résumé
Introduction

Depuis une dizaine d’années, l’échographie ostéo-articulaire s’est considérablement développée en France. Une évaluation nationale (SONDECHO) a permis de voir l’apport de l’outil échographique pour les gestes techniques dans le diagnostic et le suivi des rhumatismes inflammatoires.

Objectifs :

Décrire l’utilisation de l’échographie comme outil diagnostique et thérapeutique pour réaliser les gestes techniques dans les services de rhumatologie dans une étude nationale multicentrique transversale sur 3 ans de suivi.

Résultats

Caractéristiques des centres :
Pendant les 3 ans de suivi, le nombre de centres, d’échographistes et le nombre d’examens ultrasonores et de gestes techniques réalisés par mois a considérablement augmenté. Durant les 3 ans, 35 centres ont participé aux 3 temps de mesure avec respectivement 96, 94 et 86 échographistes réalisant respectivement 1129, 1614,1637 examens par mois à T1, T2, T3. Avec le recrutement de nouveaux centres, le nombre de gestes techniques réalisés sous échographie a augmenté : 167 (15,5% des examens), 201 (12, 8%), 260 (16,5%), respectivement à T1, T2, T3.
Caractéristiques par pathologie :
Dans la pathologie inflammatoire, les gestes échoguidés sont plus fréquemment réalisés à partir de T2 alors que dans la pathologie mécanique les gestes échoguidés sont d’emblée plus fréquents que le repérage échographique dès T1. De même, la réalisation des gestes techniques est plus fréquemment réalisée dans la pathologie mécanique que dans la pathologie inflammatoire alors même que la pathologie inflammatoire représente 60% des indications d’échographie dans tous les centres aux 3 temps de mesure avec une augmentation régulière du nombre d’infiltrations échoguidées sur les 3 temps de mesure.
Dans la pathologie mécanique, les sites articulaires les plus infiltrés sont les épaules puis les hanches alors que ce sont davantage les genoux et les chevilles puis les mains dans la pathologie inflammatoire (PR et SPA) quel que soit le temps de mesure.

Conclusion

L’étude SONDECHO avec un suivi évolutif de 3 ans montre que les gestes techniques sont le plus souvent réalisés dans les pathologies mécaniques comparées aux pathologies inflammatoires et le plus souvent réalisés avec échoguidage. Le nombre d’examens ultrasonores a augmenté sur 3 ans mais a gardé la même proportion de gestes techniques aux différents temps de mesure.

remonter
157
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM