Poster électronique

Lu.146 - Non infériorité du SES/MASEI dans le diagnostic des spondylarthrites
A Haddouche (1); S Bencheikh (2); D Teniou (2); A Benmebarek (1); A Ladjouze-Rezig (2); - (1) Blida - Algerie; (2) Alger - Algerie;
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 26 fois.
Résumé
Introduction

Le Madrid Sonography Enthesitis Index (MASEI) est un score échographique validé pour le diagnostic des spondyloarthrites (SpA), le Score Echographique Simplifié (SES) est un nouveau score échographique en cours de validation. Le premier explore 6 sites enthésiques et nécessite en moyenne 20 minutes chez les échographistes entrainés alors que le second n’explore que les 2 sites enthésiques, les plus atteints dans les SA, et ne nécessite que 5 minutes d’examen. Les scores définissant une SA sont respectivement ≥18 points pour le MASEI et ≥4 points pour le SES.Le but de cette étude est de vérifier la non infériorité du score SES comparé au MASEI dans le diagnostic des SA.

Patients et Méthodes

Une étude cas-témoins prospective monocentrique, réalisant des échographies en aveugle sur 6 sites enthésiques par le même échographiste pour évaluer l’épaisseur, la structure, la présence de bursite, de calcifications, d’érosions et de signal doppler au niveau des enthèses. Les données démographiques ont été relevées et les scores du MASEI et du SES ont été calculés et comparés entre les 2 groupes. Toutes les analyses statistiques ont été menées en utilisant le logiciel SPSS avec un seuil de significativité α <0,0294 pour ces résultats intermédiaires.

Résultats

Trente sept spondyloarthritiques (10 femmes/27 hommes) et 36 sujets sains (24 femmes/ 12 hommes) et ont été inclus dans l’étude. Les résultats n’objectivent pas de différence significative de l’âge et l’IMC moyens entre les deux groupes. La durée moyenne d’évolution des spondyloarthrites était de 8,40 ± 4,87 années. L’ASDAS moyen était de 3,26 ± 0,72. Les talalgies qu’elles soient anciennes ou actuelles étaient présentes dans 67,6% des cas de SA. 89,2% des patients étaient traités par anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il n’y avait pas de différence significative entre les proportions de scores échographiques positifs qui étaient de 81,2% et 100% respectivement pour le SES et le MASEI. L’aire sous chaque courbes ROC était significatives (0,822 pour SES ; 0,865 pour le MASEI).

Conclusion

Ces résultats intermédiaires sur ce faible échantillon n’ont pas objectivé de différence significative entre les deux scores dans le diagnostic de SA d’où la nécessité de poursuivre cette étude afin de confirmer la non infériorité du SES/MASEI dans le diagnostic des SA sur une plus large population.

remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM