Poster électronique

Ma.85 - Perte de taille journalière : étude prospective à propos de 27 cas
K Nassar (1); S Janani (1); W Rachidi (1); O Mkinsi (1); - (1) Casablanca - Maroc;
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 18 fois.
Résumé
Introduction

Le disque intervertébral (DIV) permet de résister à la pesanteur et à des contraintes mécaniques externes complexes. Il permet également d’assurer une mobilité multidirectionnelle de la colonne lombaire. Il est par conséquent toujours en charge du fait du poids du corps et de l’activité musculaire. Les pressions discales varient en fonction des postures. Le DIV suit un rythme circadien, avec des pressions faibles pendant le repos la nuit, et fortes dans la journée. Cela explique les variations de taille journalière de 1 à 2 cm, récupérées le jour suivant. Objectif du travail : Evaluer le degré de la perte de taille au cours de la journée, auprès des médecins et étudiants au service de rhumatologie.

Patients et Méthodes

Etude prospective, menée au service de rhumatologie, entre Janvier et Mars 2013. Portant sur 27 cas, médecins et étudiants, acceptant volontairement participer à cette expérience. Chaque membre a répondu au début de l’étude, à un questionnaire à réponse ouverte. Ensuite, pendant toute une semaine, la mesure de la taille était réalisée pour chaque cas, aussi bien le matin avant de démarrer les activités du service et en fin de la matinée pour les étudiants, de la journée pour les médecins. L’analyse des données s’est basée sur le calcul de l’écart entre chaque taille journalière, durant les jours de la semaine pour chaque cas.

Résultats

Nous avons inclus 27 membres du service de rhumatologie, entre Janvier et Mars de cette année. Il s’agissait de 9 résidents et 18 étudiants. 59.2 % des cas étaient de sexe féminin. L’âge moyen était de 27 ans. La durée moyenne de la station debout était estimée à 7 heures. Principalement le jour de la visite et la semaine de garde pour tous les cas. La perte de taille le premier jour de la semaine était entre 0.5 ≤ < 1 cm chez 16 cas, soit 59.2%, < 0.5 chez 6 cas. Stationnaire chez 3 cas, et ≥1 chez 2 cas. Pour mardi, 51.8 % ont perdu entre 0.5 ≤ < 1 cm, 3 cas plus de 1 cm, et 9 cas moins de 0.5 cm. Concernant le jour de la visite, 59.2 % ont perdu entre 0.5 ≤ < 1 cm, 5 ont perdu plus de 1 cm, et 5 moins de 0.5 cm. Pour jeudi, 48.1 % ont perdu entre 0.5 ≤ < 1 cm, et 2 plus de 1 cm. 44.4% des cas ont perdu entre 0.5 ≤ < 1 cm, le dernier jour de la semaine, et 8 cas plus de 1 cm. Tous les participants ont récupéré la taille habituelle le matin du jour suivant, avec une différence de 0.1 cm.

Conclusion

Notre étude est conforme avec les résultats rapportés dans la littérature. Malgré que la mesure de la deuxième taille journalière n’était pas réalisée le soir, on a constaté à travers notre expérience que la différence de taille tout au long de la semaine était majoritairement entre 0.5 ≤ < 1 cm. Presque personne n’a gardé une taille stationnaire. Un nombre assez significative a perdu plus de 1 cm. La pression intradiscale est la plus basse en position allongée et elle augmente quatre à cinq fois dès que l’on se met debout. Il en résulte que 25 % des fluides sont chassés du disque et réabsorbés au cours du nycthémère, ce qui explique des variations de taille récupérées le lendemain.

remonter
44
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM