Poster électronique

Di.77 - Les manifestations ostéo-articulaires des hépatopathies auto-immunes : à propos de 121 cas
A Ouni (1); T Larbi (1); S Hamzaoui (1); M Abdallah (1); N Maamouri (1); A Harmel (1); K Bouslema (1); N Ben Mami (1); S M'Rad (1); - (1) Tunis - Tunisie;
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 25 fois.
Résumé
Introduction

Les hépatopathies auto-immunes soient la cirrhose biliaire primitive (CBP), les hépatites auto-immunes (HAI) et l’overlap syndrome CBP-HAI (OS) sont des maladies auto-immunes d’organes qui s’associent fréquemment à des manifestations extra-hépatiques en particulier rhumatologiques. Notre objectif était de décrire les manifestations ostéoarticulaires au cours des hépatopathies auto-immunes et de déterminer l’existence d’un éventuel lien entre l’atteinte articulaire et l’activité cytolytique de ces pathologies.

Patients et Méthodes

étude rétrospective multicentrique ayant colligé les cas des hépatopathies auto-immunes hospitalisés dans 5 services de médecine interne et 3 services de gastro-entérologie durant la période allant de 1997 à 2012. Les manifestations articulaires n’ont été retenues que pour les patients qui n’avaient pas de pathologie auto-immune avérée associée. Nous avons comparé l’activité hépatitique représentée par la cytolyse, l’élévation des immunoglobulines G (IgG) et l’existence d’une hépatite d’interface chez les patients présentant des manifestations articulaires (groupe 1) avec ceux qui n’en avaient pas (groupe 2).

Résultats

Notre série a compté 121 patients (79 CBP, 29 HAI et 13 OS). Les manifestations articulaires étaient représentées exclusivement par des arthralgies sans arthrites. Celles-ci étaient retrouvées au cours de la CBP (20,3%), et au cours des HAI (37,9%) mais elles n’ont pas été notées chez les patients ayant un OS. Elles étaient la circonstance de découverte chez un seul patient atteint d’une HAI. En comparant les 2 groupes 1 et 2, nous avons constaté que les patients du groupe 1 n’avaient pas plus de cytolyse, d’élévation des IgG ou d’hépatite d’interface que ceux du groupe 2. Concernant les manifestations osseuses, l’ostéodensitométrie a été surtout pratiquée chez les patients ayant une CBP. Elle a objectivé une ostéoporose chez 50% des patients et une ostéopénie chez 23% d’entre eux.

Discussion

Les arthralgies représentent un symptôme fréquent au cours des HAI et seraient selon certains auteurs un signe de l’activité de la maladie. Elles sont moins communément observées au cours de la CBP en dehors d’une autre maladie auto-immune associée. Les arthrites n’ont pas été notées dans notre série et seraient exceptionnelles dans la littérature. Nous n’avons pas pu expliquer l’absence des arthralgies au cours de l’OS. L’association ostéoporose et CBP est actuellement bien établie avec un risque relatif variant de 1,96 à 4,4.

Conclusion

Les hépatopathies auto-immunes constituent des pathologies dont la clinique est peu spécifique et doivent être envisagées au cours du bilan étiologique d'arthralgies. Dans notre étude, l'atteinte articulaire n'était pas associée à l'activité de ces pathologies.

remonter
156
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM