Poster électronique

Lu.172 - Particularités de l’uvéite au cours de la spondylarthrite ankylosante (SPA)
I Gharsallah (1); A Laanani (1); L Metoui (1); F Ajili (1); N Boussetta (1); N Ben Abdelhafidh (1); B Louzir (1); S Othmani (1); - (1) Tunis - Tunisie;
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 28 fois.
Résumé
Introduction

L’uvéite représente l’atteinte extra-articulaire la plus fréquente au cours de la SPA. Sa prévalence varie de 10% à 33%, et elle inaugurale dans 2 % des cas.

Patients et Méthodes

Nous avons étudié les dossiers des patients suivis pour SPA ayant présenté une uvéite, colligé sur une période de 14 ans (1998-2012). Le but était de dresser les particularités épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques des uvéites au cours de la SPA.

Résultats

Sur les 50 dossiers de SPA étudiés, nous avons recensé 9 cas d’uvéite antérieure aigue soit une prévalence de 18% au cours de ce rhumatisme inflammatoire chronique. Trois patients avaient présenté une uvéite antérieure aigue à bascule. L’uvéite aigue était unilatérale dans les six autres cas. Nous avons noté également 3 cas de séquelles d’uvéites. Tous ces patients étaient de sexe masculin. L’âge moyen de début de l’uvéite était de 34,11± 8,5 ans. Le délai moyen d’apparition de l’uvéite aigue après le diagnostic de SPA était de 4,44 ± 2,6 ans avec in minimum de un mois et un maximum de 8 ans. Parmi ces 9 patients, 8 d’entre eux avaient un typage HLA B 27 positif. Il n’a pas était pratiqué chez l’autre patient. La prise en charge thérapeutique consistait en une corticothérapie locale associée en cas de résistance à une corticothérapie générale.

Conclusion

Les atteintes inflammatoire oculaires au décours de la SPA sont classiques mais semblent plus fréquentes en cas de présence du HLA B27. Une prise en charge multidisciplinaire est indispensable.

remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM