Poster électronique

Ma.90 - Acceptation, disposition au changement dans la lombalgie chronique
I Tavares-Figueiredo (1); - (1) Montpellier - France;
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 24 fois.
Résumé
Introduction

Les thérapies cognitivo-comportementales ont démontré leur bénéfice dans la prise en charge des lombalgies chroniques. Des études récentes, démontrent que l'acceptation dans la douleur chronique est également un facteur important. L'objectif étant l'amélioration de la flexibilité psychologique des patients douloureux. Nous avons évalué au début et à l'issue d'un programme de réentrainement à l'effort et d'éducation thérapeutique, par un questionnaire validé l'acceptation des lombalgiques chroniques. De même, nous avons évalué leur disposition au changement.
Des questionnaires ont été remis à 24 patients participant à ce programme entre novembre 2012 et juin 2013. L'évaluation comprenait le score d'acceptation 7 items, le PSOCQ, l'HAD, la kinésiophobie a été évaluée à l'aide de l'échelle TAMPA, l'évaluation de l'EVA, l'évaluation des paramètres physiques.

Résultats

Sur les 24 patients, seuls 16 questionnaires étaient utilisables (questionnaires non remplies, évaluation avant, après non possible..). A l'issue des 3 semaines, l'EVA est très nettement améliorée avec p 0.016 le score de kinésiophobie également (35.25 vs 40.4) avec p à 0.007.
Les scores d'acceptation sont améliorés 38.7 contre 42.7 à la sortie avec p à 0.05. Les scores de changement de comportement PSCOQ sont tous améliorés pour tous les patients pour le versant maintien (volonté d'améliorer ses stratégies à faire face) p à 0.0034 et pas de changement pour l'intention. Il existait également une amélioration significative de l'anxiété (p à 0.01), non significatif pour la dépression (p à 0.08). Les paramètres physiques (schober, distance doigts sol, angles poplités, distance talon fesse, shirado, sorensen, test pile) étaient améliorés.

Conclusion

Pour tous les patients, il est retrouvé une augmentation de l'implication du patient dans sa prise en charge, à l'issue du programme. Il semble également que ce type de programme apporte une amélioration de l'acceptation de la douleur chronique sur notre petite population ainsi que de la capacité à mieux gérer leur maladie. Des études sur une plus grande population et un suivi à distance seraient souhaitables.

remonter
44
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM