Poster électronique

Ma.116 - Effets différents de l’acide zolédronique et du tériparatide sur la densité des microcracks chez la brebis : comparaison entre la crête iliaque et la vertèbre lombaire
N Portero-Muzy (1); P Chavassieux (1); E Gineyts (1); M Pierre (1); R Chapurlat (1); - (1) Lyon - France;
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 20 fois.
Résumé
Introduction

Les agents anti-ostéoporotiques peuvent induire différents niveaux de réponse en fonction du site osseux. Nous avons précédemment montré chez la brebis une forte diminution du remodelage osseux 3 mois après une injection de 10 mg d’acide zolédronique (ZOL) au niveau de la vertèbre lombaire L1 (VL1) et de la crête iliaque (CI), mais la masse osseuse et la connectivité n’augmentaient que dans CI. Parallèlement le contenu osseux en déoxypyridinoline (DPD) diminuait significativement dans CI. Après 3 mois de traitement par 20 µg de tériparatide (TPTD) les paramètres statiques de formation et de résorption augmentaient uniquement dans VL1 (p<0.05) (Portero-Muzy et al, 2012). Il a été suggéré que les bisphosphonates contrairement au TPTD pouvaient favoriser la formation des microcracks (µCr). Le but de cette étude réalisée chez ces mêmes animaux a été de comparer la densité des µCr (Cr.Dn) avec le ZOL et le TPTD, au niveau de CI et de VL1. L’analyse des µCr a été faite après coloration des prélèvements par le xylénol orange (5 mM).

Résultats

Chez les animaux non traités, les µCr prédominent dans l’os cortical et Cr.Dn est le double dans CI que VL1. Après traitement par ZOL, Cr.Dn augmente significativement dans l’os cortical (p<0.01), avec la même amplitude (x 2.75) dans CI et VL1. Au niveau trabéculaire, Cr.Dn est plus élevée dans VL1 que CI chez les animaux avant traitement et augmente de façon similaire dans CI et VL1, mais reste plus élevée dans VL1 que CI. Cette augmentation de Cr.Dn est associée à la diminution du remodelage osseux (r2 = 0.58, p = 0.04) ainsi que du contenu osseux en DPD (r2 = 0.64, p≤0.04). Cr.Dn est significativement et négativement corrélée avec les surfaces en cours de minéralisation, quels que soient le traitement et le site (0.07<r2<0.21, 0,003<p<0,03) et avec DPD dans l’os cortical de VL1 (p≤0.04). Après TPTD, aucune modification significative de Cr.Dn n’a été observée au niveau des deux sites osseux.

Conclusion

En conclusion, chez la brebis, à court terme, le ZOL augmente Cr.Dn, de façon corrélée à la diminution du remodelage osseux et du contenu en DPD, à la CI et à la VL1. En revanche le TPTD ne modifie pas Cr.Dn.

remonter
46
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM