Poster électronique

Di.165 - Sous-estimation de la perte osseuse trabéculaire et corticale dans l’étude longitudinale OFELY : comment améliorer l’évaluation ?
R Ellouz (1); R Chapurlat (1); E Sornay Rendu (3); P Szulc (1); JB Pialat (1); S Boutroy (1); - (1) Lyon - France;
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 20 fois.
Résumé
Introduction

En tomodensitométrie, la définition des compartiments osseux (cortical et trabéculaire) est un élément clé dans l’évaluation de la perte osseuse. Avec l’âge, la résorption intra et endocorticale provoque un amincissement (trabécularisation) du cortex engendrant des restes corticaux, qui sont alors considérés à tort comme des travées osseuses. Dans les études longitudinales, cette erreur sous-estime la perte osseuse dans le compartiment cortical et trabéculaire.
Le but de ce travail est d’évaluer la perte osseuse par HR-pQCT au niveau du radius distal après 6 ans de suivi, mesurée avec la méthode d’évaluation standard basée sur du recalage bidimensionnel (2D), en comparaison à celle obtenue après recalage tridimensionnel (3D) afin de préserver les compartiments cortical et trabéculaire originels d’analyse.

Matériels et Méthodes

46 femmes ménopausées (60±7 ans) ont eu un examen HR-pQCT au niveau du radius distal à l’inclusion et après 6 ans de suivi. L’analyse longitudinale a été évaluée de trois façons 1. Méthode standard : le volume d’intérêt (VOI) commun est basé sur un recalage bidimensionnel et la séparation cortical/trabéculaire est effectuée indépendamment par une méthode de filtre et de seuil 2. Le VOI commun est basé sur un recalage bidimensionnel, suivi d’une étape de double contour (périoste/ endocortical) qui délimite le compartiment cortical 3. Le VOI commun est basé sur un recalage tridimensionnel et les doubles contours de l’image initiale sont appliqués à l’image de 6 ans.

Résultats

Les 2 méthodes d’évaluation basées sur le recalage 2D montrent que le volume trabéculaire (Tb.TV) augmente (2,6 et 1,3% respectivement, p<0,001), et que la densité trabéculaire (Tb.vBMD) diminue (-4% et -3% respectivement, p<0,005) après 6 ans de suivi ; cependant la différence entre ces deux techniques n’est pas significative. L’épaisseur corticale (Ct.Th) diminue significativement, mais de façon plus modérée en utilisant la méthode du double contour par rapport à la méthode standard (-6% vs. -15% ; respectivement p<0,001).
Après recalage 3D, le Tb.TV demeure constant, conduisant ainsi à une réduction nettement plus importante du Tb.vBMD en comparaison aux autres méthodes (-10% vs. -4% et -3%, p<0,01). Par ailleurs, l’augmentation de la porosité corticale (Ct.Po) est plus marquée (92% vs. 65%, p<0,01) et est en conformité avec une baisse plus accentuée de la densité corticale (Ct.vBMD) (-6 vs. -5% ; p<0,01), comparativement à celle obtenue avec la méthode du double contour après recalage 2D.

Conclusion

Ces résultats montrent que le recalage 3D permet d’évaluer la perte osseuse après 6 ans dans les compartiments originels (cortical et trabéculaire) définis initialement. Ils confirment qu’avec les méthodes d’évaluations standards, il existe une sous-estimation de la perte osseuse trabéculaire liée aux restes corticaux et de la perte corticale due à une sous-estimation de l’augmentation de la porosité corticale.

remonter
157
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM