Poster électronique

Ma.10 - Tolérance des combinaisons anti-staphylococciques au cours des infections ostéo-articulaires
A Danre (1); J Courjon (1); E Bernard (1); E Cua (1); V Mondain (1); PM Roger (1); - (1) Nice - France;
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 23 fois.
Résumé
Introduction

Les infections ostéo-articulaires sont fréquentes et représentent une cause importante de morbidité. Le consensus thérapeutique français des IOA complexes permet de choisir entre plusieurs combinaisons antibiotiques (C-ATB) pour les infections staphylococciques. Notre objectif est de connaître le taux d’effets secondaires (ES) des C-ATB les plus utilisées.

Patients et Méthodes

Les patients étaient sélectionnés à partir du tableau de bord : toutes les IOA monobactériennes à Staphylococcus spp étaient inclues, à l’exception des arthrites septiques. Au cours de l’hospitalisation, 28 caractéristiques des patients étaient enregistrées prospectivement (diagnostic, germe(s), antibiothérapie, ES durant l’hospitalisation). Les ES après hospitalisation étaient répertoriés par l’analyse rétrospective des dossiers jusqu’au terme du traitement. Un ES était défini par la nécessité de changer d’antibiotique. Les C-ATB les plus utilisées étaient : fluoroquinolone + rifampicine (FQ + RF), rifampicine + clindamycine (RF + CD), clindamycine + fluoroquinolone (CD + FQ). La catégorie « Autres » incluait les autres C-ATB que les 3 précédemment citées.

Résultats

En 80 mois d’activité (juillet 2005-Juin 2012), 238 IOA à Staphyloccoccus spp étaient diagnostiquées. En cours d’hospitalisation, l’association FQ + RF était prescrite 89 fois avec 20 ES (22%), RF + CD 33 fois avec 3 ES (9%), CD + FQ 23 fois avec 1 ES (4%) et Autres 93 fois avec 17 ES (18%). Après hospitalisation, l’association FQ + RF était prescrite 68 fois avec 4 ES (6%), RF + CD 32 fois avec 3 ES (9%), CD + FQ 27 fois avec 2 ES (7%), et Autres 111 fois avec 11 ES (10%). Les ES les plus fréquents étaient gastro-intestinaux. La guérison était observée dans 67% des cas (160/238) avec un recul moyen de 11±12 mois ; le taux de rechute était de 17%. I n’y avait pas d’association statistique entre les comorbidités initiales, la survenue des ES, et l’évolution.

Discussion

Au total, l’association CD + FQ était la moins source d’ES (5,5% des prescriptions), pour une efficacité équivalente aux autres C-ATB. Un tiers des ES survenait au décours de l’hospitalisation.

Conclusion

L’association CD + FQ semble la mieux tolérée dans les infections ostéo-articulaires à Staphylocoque.

remonter
45
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM