Poster électronique

Lu.150 - Part de l'effet placebo dans le traitement par anti-TNF alpha dans la spondylarthrite ankylosante
A de Pouilly-Lachatre (1); T. Barnetche (2); P Vergne-Salle (1); P Bertin (1); (1) Limoges - France; (2) Bordeaux - France
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 26 fois.
Résumé
Introduction

Les anti-TNF, prescrits dans les Spondylarthrites ankylosantes (SA) sévères et persistantes malgré les traitements conventionnels ont fait la preuve de leur efficacité. Il n'existe aucune étude évaluant de façon globale la part de l'effet non spécifique (effet placebo) de ces thérapeutiques or, tout traitement se caractérise par un effet spécifique lié à la molécule et un effet non spécifique. A partir d'une analyse systématique de la littérature, notre objectif a été d'évaluer la part de l'effet non spécifique dans le traitement par anti-TNF dans la SA et de rechercher les facteurs qui influencent cet effet.

Patients et Méthodes

Une revue systématique de la littérature a été réalisée en utilisant la base de donnée pubmed. Nous avons inclus les essais contrôlés contre placebo concernant l'infliximab, l'adalimumab, l'étanercept, le certolizumab et le golimumab. Le critère principal était la réponse ASAS 20. Nous avons également comparé les scores BASDAI, BASFI, BASMI, la durée de la maladie, l'âge et le sexe ratio dans les différentes études.

Résultats

112 articles ont été sélectionnés au départ via pubmed, 100 ont été exclus à la lecture des abstracts : 35 utilisaient des critères d'évaluation non cliniques, 9 évaluaient des méthodes d'évaluation de la SA, 3 ne traitaient pas de la SA, 7 étaient des études de pharmacocinétique, 12 ne concernaient pas des essais cliniques contrôlés contre placebo, 9 étaient des études ouvertes, 12 étaient hors sujets et 13 articles étaient des doublons. 1 abstract de l'ACR 2012 a été ajouté à l 'analyse. 12 études ont donc été retenues pour l'analyse. La prévalence globale de répondeurs ASAS20 dans les groupes placebo est de 26% (IC : 23à 29%).
Dans le 1er sous-groupe (anti-TNF IV), la prévalence est de 24% et dans le 2è sous groupe (anti-TNF SC), la prévalence est de 27%. La variation du BASDAI était estimée à -0,46. Il n'y avait pas de variation significative sur le BASMI.

Conclusion

L'effet non spécifique est important sur le critère qualitatif ASAS20, quelle que soit la voie d'administration IV ou SC. Cet effet est plus modeste sur les scores d'activité de la maladie.

remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM