Poster électronique

Di.18 - Effets des vibrations corps entier sur l'évolution d’une gonarthrose expérimentale induite par instabilité du genou chez le rat
D Cleret (1); G Courbon (1); A Vanden Bossche (1); N Laroche (1); MH Lafage-Proust (1); L Vico (1); H Marotte (1); - (1) Saint-Étienne - France;
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 33 fois.
Résumé
Objectif

L'arthrose est une maladie articulaire affectant entre autres le remodelage de l’os sous-chondral. Il a été rapporté que les vibrations corps entier ont un effet positif sur l'os. Dans ce contexte, l'objectif de notre étude est d'analyser l'effet de ces vibrations au niveau de l'os sous-chondral dans un modèle d’arthrose chez le rat.

Matériels et Méthodes

Une étude cinétique in vivo durant 2 mois a été réalisée. Trente rats Lewis ont été randomisés en trois groupes : un groupe témoin, un groupe arthrosique et un groupe arthrosique vibré. L’induction de l’arthrose a été réalisée par section du ligament collatéral médial (MCL) et méniscectomie médiale (MMx) du genou droit. Le groupe contrôle a eu une intervention chirurgicale fictive sans section du MCL et MMx. Entre les jours 28 et 56, un groupe de rats arthrosiques a été exposé aux vibrations corps entier alors que l'autre groupe arthrosique ne l’a pas été. Les genoux droits des rats anesthésiés ont été scannés à J0, J28 et J56 au micro-CT (VivaCT 40, Scanco, Suisse). Deux ensembles de paramètres ont été étudiés : les changements micro-architecturaux de l’os trabéculaire sous-chondral interne et les changements micro-architecturaux du tibia métaphysaire.

Résultats

Des changements importants de la micro-architecture de l’os trabéculaire sous-chondral ont été observé à J28 associés au développement de l'arthrose. Au niveau de l’os trabéculaire sous-chondral des rats arthrosiques, on observe une diminution du ratio volume osseux (BV/TV) ainsi qu’une diminution de la densité minérale osseuse par rapport au groupe témoin (p<0,05). En outre, le nombre de travées et l'épaisseur des travées diminuent à J28 dans les groupes arthrosiques par rapport au groupe témoin (p<0,05). Une augmentation de l'espace séparant les travées de l'os sous-chondral dans les groupes arthrosiques a également été observée (p<0,05). Aucun effet des vibrations corps entier n’a pu être mis en évidence sur l'os trabéculaire sous-chondral. Des changements similaires ont été observés au niveau du tibia métaphysaire, mais avec un effet positif des vibrations (p<0,05). En effet, les vibrations ont permis une augmentation du volume osseux trabéculaire métaphysaire et du nombre de travées (p<0,05).

Conclusion

Cette étude cinétique au micro-CT a permis de mettre en évidence les changements micro-architecturaux de l’os sous-chondral chez ce modèle d’arthrose. Le développement de l’arthrose s’accompagne d’une diminution du volume osseux trabéculaire ainsi que d’une diminution du nombre de travées. Les vibrations corps entier ont quant à elles été à l’origine d’effets positifs et significatifs sur l’architecture osseuse du tibia métaphysaire des rats arthrosiques et pourraient donc être un futur traitement pour les patients arthrosiques.

remonter
62
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM