Poster électronique

Ma.129 - Traitement de la pseudarthrose du membre inférieur par le ranélate de strontium
FZ Bouzid (1); D Acheli (2); Y Belbegra (1); B Boulanane (1); N Mokadem (1); Y Guenane (1); M Tamaoust (1); F Sadouki (3); R Allat (2); EH Djoudi (3); - (1) Boumerdes - Algerie; (2) Alger - Algerie; (3) Douéra - Algerie;
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 25 fois.
Résumé
Introduction

la pseudarthrose est une fracture qui ne consolide pas dans les délais (au-delà de six mois ).Le ranélate de strontium est une molécule utilisée dans le traitement de l’ostéoporose, il possède un effet ostéoformateur et anti résorbateur sur l’os.l’objectif de ce travail est d’évaluer l’effecacité du ranélate de strontium sur la pseudarthrose du membre inférieur.

Patients et Méthode :
Etude prospective portant sur huit cas de pseudarthrose du membre inférieur évoluant depuis plus de six mois, quelque soit l’étiologie de celle-ci et le traitement antérieur reçu .
Nous avons exclu les patients ayant une pseudarthrose infectée et le critère d’évaluation porte sur la formation d’un cal osseux au niveau de celle-ci, sur la douleur (EVA douleur) et sur la fonction. Le ranélate de strontium à la dose de 2g par jour a été administré aux patients associé à un traitement vitamino-calcique.

Résultats

Nous avons inclus 08 patients présentant une pseudarthrose du membre inférieur, sept hommes (87.5 %) et une femme (12.5% ).La pseudarthrose siège au fémur dans 62.5% et aux os de la jambe dans 37.5 %.L’âge moyen des patients est de 42 ± 14 ans (20-62). L’ancienneté moyenne de la fracture est de 20 ± 10,4 mois (8 – 42).Tous les malades ont été traités par ostéosynthèse, en moyenne dans les quatre jours qui ont suivi la date de la fracture (01-10) jours suivie d’une immobilisation totale moyenne de trois mois et demi ± 2,4 mois (1,5-08) .
Dans 75% le traumatisme est violent (accident de la circulation), et dans 25% le traumatisme est modéré (chute dela propre hauteur).La durée moyenne du traitement par ranélate de strontium est de 5 mois (1,5- 11 ).
A l’inclusion les malades se déplaçaient à l’aide de deux béquilles avec impossibilité d’appui du membre atteint.
La douleur évaluée sur l’echelle visuelle analogique (EVA) est en moyenne de 46% (10- 70 ).
Les patients traités sur une période de 06 semaines à 03 mois, soit 75% : la douleur en moyenne est passée de 46% à 24% (EVA).La fonction s’est améliorée, la marche étant possible à l’aide d’une seule canne. Chez ceux ayant un recul de 06 à 09 mois de traitement soit 37.5% : la douleur est passée en moyenne à 10%.On note également une amélioration sur le plan fonctinnel, la marche se faisant avec légère boiterie sans aucune aide.Un seul patient continue à utiliser une seule béquille pour les grandes distances (plus d'un kilomètre).

Radiologiquement on note un début de consolidation, voire début de guérison de la pseudarthrose (02 patients).

Conclusion

Le ranélate de strontium semble prometteur dans la pseudarthrose.D’autres études sont nécessaires afin de confirmer cette hypothèse.

remonter
46
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM