Poster électronique

Di.34 - Profil postural du patient gonarthrosique
A Yahyaoui (1); I Ksibi (1); R Maaoui (1); K Achour (1); KH Rahali (1); - (1) Tunis - Tunisie;
26ème Congrès
Poster préféré des congressistes
Poster
5
1 votes.
Vu 40 fois.
Résumé
Introduction

L’équilibre postural est assuré par l’interaction complexe entre les afférences proprioceptives visuelles et la coordination entre les différents éléments de l’appareil locomoteur aux membres inferieurs notamment le genou. L’altération du système ostéo-articulaire notamment en cas de gonarthrose fémoro-tibiale peut perturber cet équilibre.

Patients et Méthodes

Etude prospective menée au Service de Médecine Physique et de Réadaptation Fonctionnelle de Mefteh Saadallah, sur des patients adressés, pour prise en charge rééducative d’une gonarthrose fémoro-tibiale stade 1 à 3, durant l’année 2013. Tous les patients ont eu une évaluation clinique ostéo-articulaire, musculaire et fonctionnelle, en plus de l’évaluation clinique de l’équilibre postural bipodal et monopodal. L’évaluation instrumentale de la posture a été faite sur plate forme statique type Win Posture, en appui bipodal yeux ouverts puis yeux fermés. Les paramètres étudiés ont été : la surface de l’ellipse de confiance(S), la projection du centre de pression dans le plan frontal (X moyen), l’axe antéropostérieur (Y moyen), le quotient de Romberg (QRBG) et la vitesse moyenne d’oscillation du centre de pression.

Résultats

20 patients ont été inclus dans l’étude, 14 hommes et 6 femmes. L’âge moyen était de 45 ans. La notion de dérobement a été retrouvée chez 12 patients. L’appui monopodal était instable chez 10 patients. Des rétractions des ischio-jambiers étaient observées chez 8 patients, et une amyotrophie du quadriceps chez 10 patients. L’évaluation posturale a noté : Une surface S augmentée chez 7 patients à l’épreuve YO et 5diminuée chez patients à l’épreuve YF, une déviation latérale du centre de pression chez 5 patient à l’épreuve YO et YF, une déviation antéropostérieur chez 6 patient à l’épreuve YF et un QRBG altéré chez 15 patients avec des valeurs variant de 35 à 45.

Conclusion

L’altération du cartilage articulaire, associée au déséquilibre et au rétractions musculaires au niveau du genou peuvent altérer les capacités proprioceptives du genou. L’évaluation instrumentale de la posture permet d’expertiser les troubles de l’équilibre et permet d’orienter la rééducation.

remonter
62
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM