Poster électronique

Di.160 - Étude de la satisfaction des patients à l’égard des orthèses de main et de poignet : à propos de 957 délivrances en pharmacie d’officine
FA Allaert (1); - (1) Dijon - France;
26ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 29 fois.
Résumé
Introduction

Les études conduites en pharmacie sur l’efficacité et l’observance des dispositifs médicaux délivrés permettent d’éviter les biais de recrutement et de suivi auxquels sont exposées les études observationnelles conduites par les médecins prescripteurs.

Patients et Méthodes

Etude conduite sur un échantillon représentatif de pharmaciens d’officine répartis sur l’ensemble du territoire. Chaque pharmacien devait recruter les 10 premiers patients âgés de plus de 18 ans auxquels ils délivraient une orthèse de main ou de poignet. Il remplissait une fiche à l’officine et remettait au patient un autoquestionnaire à retourner après 15 jours directement au centre d’analyse des données à l’aide d’une enveloppe T. Les signes cliniques étaient évalués sur des échelles visuelles analogiques de 0 à 100 et leurs évolutions entre l’inclusion et J15 sont décrites par moyenne et écart-type et comparée par des tests T de student sur séries répétées. La satisfaction était évaluée sur une échelle de Lickert en 4 points et était décrite en effectif et pourcentage.

Résultats

957 patients âgés de 49±17 ans, de sexe féminin pour 58,9% d’entre eux ont été inclus dans l’étude. La douleur datait de moins de 15 jours dans 45,0% des cas et était apparue progressivement chez 51,8% des patients. Après 15 jours de suivi, la douleur diurne diminuait de 43,3% (p<0,0001), le retentissement sur les activités professionnelles de 30,6% (p<0,0001), sur les activités domestiques de 31,3% (p<0,0001) et sur les loisirs de 29,3% (p<0,0001). Les orthèses ont été portées tous les jours par 72,3% des patients et toutes les nuits par 59,0%. Les patients sont « satisfaits » (59,4%) et « très satisfaits » (33,8%) et seuls 6,8% sont « peu » ou « pas du tout satisfaits ». 49,6% la conseilleraient volontiers à un proche et 38,2% le feraient sans hésitation. Le taux de patients très satisfaits est significativement influencé par le port quotidien de l’orthèse dans la journée (41,1% si quotidien, 16,7% si pratiquement tous les jours, 13,9% si moins d’un jour sur deux ; p<0,0001) et ainsi que par le port nocturne (respectivement 42,1%, 25,9% et 20,1% ; p<0,0001).

Discussion

les orthèses de main et poignet soulagent de manière importante et rapide les patients et leur apportent satisfaction. Cette efficacité apparaît conditionnée par l’observance diurne et nocturne du port de l’orthèse. Les pharmaciens pourraient contribuer de manière importante à cette observance en faisant essayer l’orthèse et en expliquant les modalités de son enfilage. Des stratégies de formation des pharmaciens en relation avec les rhumatologues pourraient contribuer à renforcer l’observance. L’absence d’évaluation clinique médicale et le fait que cette étude repose sur l’appréciation du ressentit clinique constitue une limite à la pertinence de cette étude.

Conclusion

Les orthèses de main et de poignet donnent satisfaction aux patients en leur apportant un soulagement rapide et important. Cette satisfaction est d’autant plus importante que la prescription est précoce et que l’orthèse est adaptée et spécifique ce favorise son l’observance.

remonter
61
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM