Poster électronique

Me.20 - La fibromyalgie : Impact économique du diagnostic précoce en France
M Lamotte (1); Y Maugars (2); K Le Lay (3); L Girard (4); C Taieb (5); - (1) Bruxelles - Belgique; (2) Nantes - France; (3) Boulogne-Billancourt - France; (4) Paris - France; (5) Boulogne Billancourt - France;
21ème Congrès
Poster
4,7
6 votes.
Vu 98 fois.
Résumé
Introduction

Décrire les consommations de ressources médicales et non-médicales dans la prise en charge des patients souffrant de fibromyalgie et leurs coûts pour l'assurance-maladie, le patient et la société, en France, avant et après que le diagnostic ne soit posé.

Matériels et Méthodes

Un questionnaire a été élaboré sur la base des ressources médicales utilisées par 2260 patients diagnostiqués comme souffrant de fibromyalgie entre Janvier 1998 et Mars 2003 et décrites dans la Base de données “ General Practice Research Database ” (FF-GPRD) au Royaume-Uni. Parmi un échantillon de 228 spécialistes français, 60 experts, 33 médecins généralistes et 27 rhumatologues ont évalué si les données anglaises correspondaient à leur pratique clinique et, si tel n'était pas le cas, de fournir des données reflétant leur propre expérience clinique, sur une période allant de -4 années avant le diagnostic jusqu'à + 4 années après le diagnostic. Les ressources consommées ont été traduites en coûts de médicaments, de tests diagnostiques, de consultations chez le MG et spécialistes (€ 2007). Les traitements paramédicaux ou alternatifs ont été également collectés.

Résultats

Les soins médicaux représentent toute année confondue par patient 345 € du point de vue de l'assurance-maladie (84% de coûts de consultations, 9% de coûts de médicaments, 7% de coûts de tests) et 502 € du point de vue sociétal. On estime qu'un patient contribue à 157 euros par an. Si l'on tient compte des traitements paramédicaux et alternatifs, la charge globale se monte à 414 et de 889 € respectivement pour l'assurance-maladie et la société. Cette analyse confirme les résultats précédemment obtenus au Royaume-Uni : tandis que le coût des soins médicaux augmente graduellement (294€ par patient en moyenne les quatre années avant diagnostic du point de vue de l'assurance-maladie) pour atteindre un plateau pendant l'année du diagnostic, il diminue après le diagnostic (388€ en moyenne les quatre années après diagnostic). Si le diagnostic n'avait pas été posé, ce coût pour l'assurance-maladie serait de 514 €. Les économies générées par un diagnostic précoce se chiffre à 126 € par patient et par année pour l'assurance-maladie et 184 € pour la société. Les consultations chez le généraliste, les tests de diagnostics, les médicaments et consultations chez les spécialistes, représentent respectivement 57%, 23%, 12% et 8% de ces économies.

Discussion

Ces coûts associés à la prise en charge et au diagnostic précoce de la fibromyalgie en France ont pu être comparés aux prescriptions décrites au Royaume-Uni et en Espagne : le coût des traitements médicaux est supérieur au Royaume-Uni et en Espagne, tandis les soins paramédicaux et alternatifs sont moindres.

Conclusion

Un diagnostic précoce permet une économie de 126 € par patient pour l'assurance-maladie, principalement dû à la réduction des investigations et prescriptions.

remonter
49
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM