Poster électronique

Ma.11 - Comparaison à l’échelle de l’individu de différentes recommandations pour l’utilisation des anti-TNF dans la spondylarthrite ankylosante (SA)
T Pham (1); D Van Der Heijde (2); M Dougados (3); C Roy (3); P Durieux (3); P Ravaud (3); - (1) Marseille - France; (2) Leiden - Pays-Bas; (3) Paris - France;
21ème Congrès
Poster
4
1 votes.
Vu 97 fois.
Résumé
Introduction

Plusieurs recommandations, toutes élaborées selon une méthodologie basée sur les preuves et l'avis d'experts quand ces preuves faisaient défaut, ont été élaborées pour aider le praticien à utiliser les anti-TNF dans la SA. Cependant, la définition d'un patient potentiellement candidat à ces traitements peut différer selon ces différentes recommandations pour la pratique médicale (RPM). Nous avons comparé ces RPM, à l'échelle de l'individu, en termes de proportion de patients considérés comme candidats aux anti-TNF.

Patients et Méthodes

Population : Patients inclus dans l'étude International Study on Starting tumor necrosis factor-blocking agents in Ankylosing Spondylitis (ISSAS) (1). La base de données de ces 1284 SA contenait toutes les informations nécessaires pour définir les candidats. Recommandations étudiées  : Recherche systématique de toutes les RPM sur la prise en charge de la SA avec des anti-TNF, élaborées par des sociétés savantes ou groupes de travail suivant une méthodologie décrite et reconnue. Nous avons identifié les RPM de 4 organisations : Spondyloarthritis Research Consortium of Canada (SPARCC), British Society of Rheumatology (BSR), Société Française de Rhumatologie (SFR) et Assessment of SpondyloArthritis international Society (ASAS). Définition d'un candidat aux anti-TNF : Les patients avec une SA axiale étaient classés en candidat ou non-candidat selon chacune des RPM. Analyses statistiques : étude de concordance entre les 4 RPM avec coefficient Kappa et de concordance entre l'avis du rhumatologue et la RPM de son pays.

Résultats

La proportion de patients SA avec atteinte axiale considérés comme potentiels candidats aux anti-TNF était 38.6%, 44.5%, 33.6% et 28.9% selon les recommandations ASAS, SPARCC, BSR et SFR respectivement, avec une concordance bonne à excellente (Kappa 0,67-0,89). A l'échelle de l'individu, 19.5% des patients n'étaient pas classés de la même façon selon les RPM. En les comparant 2 à 2, la discordance entre RPM variait de 5% to 16%. Le degré d'accord entre la définition d'un candidat selon le rhumatologue et sa RPM nationale était faible.

Conclusion

La comparaison des RPM pour l'utilisation des anti-TNF dans la SA, élaborées selon des méthodologies similaires mais différentes, montre qu'elles identifient globalement les mêmes patients comme candidats à ces traitements. Parce que développer des recommandations requière de l'énergie, du temps et des moyens humains et financiers, la balance entre rigueur et pragmatisme plaide pour des recommandations internationales avec le développement de stratégies nationales d'adaptation et de mise en application en fonction des contextes sociaux, organisationnels, économiques, légaux et des pratiques cliniques.

remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM