Poster électronique

Ma.69 - Forme destructrice de la maladie de Still de l’adulte : A propos 2 cas
R Klii (1); A Hamzaoui (1); C Attig (1); W Chebbi (1); O Harzallah (1); S Zrour (1); N Bergaoui (1); S Mahjoub (1); - (1) Monastir - Tunisie;
21ème Congrès
Poster
3
3 votes.
Vu 74 fois.
Résumé
Introduction

L'évolution de la maladie de Still de l'adulte (MSA) est difficilement prévisible. Elle peut se résumer à une poussée et puis guérir, ou durer plusieurs mois ou années. Des érosions articulaires surviennent dans 1/3 des cas. Nous présentons dans ce travail deux cas de formes déformantes et destructrices de la (MSA).

Patients et Méthodes

Nous rapportons deux observations de formes destructrices survenant chez des patients atteints de la (MSA).
Le diagnostic de (MSA) a été établi dans les deux cas devant la présence d'au moins cinq critères de la classification de Yamaguchi et Coll dont deux sont majeurs.

Observation

Observation 1. Homme âgé de 27 ans, hospitalisé en 1998 pour arthralgies, éruption érythémato-maculeuse diffuse évoluant dans un contexte fébrile avec a la biologie un syndrome inflammatoire biologique.
Le diagnostic de (MSA) a été retenu devant 6 critères de la classification de Yamaguchi et Coll. Le patient a été mis sous corticothérapie.
L'évolution a été marquée parla récidive des poussées articulaires et l'apparition d'érosions articulaires diffuse au niveau des métacarpophalangiennes et des deux poignets, d'où l'indication de l'association de méthotrexate a la corticothérapie. L'évolution était bonne avec un recule de 24 mois.
Observation 2. Femme âgée de 19 ans, hospitalisée en 2006 pour polyarthralgies fébriles. Le diagnostic de (MSA) a été retenu devant 7 critères de la classification de Yamaguchi et Coll. L'évolution sous corticothérapie était défavorable, marquée par l'aggravation de l'atteinte articulaire avec apparition de déformations articulaires avec destruction a la radiologie.
Un traitement par Anti-TNF (Iinfliximab B R) a été indiqué avec un recule de un mois.

Conclusion

La forme destructrice de la (MSA) est rare mais grave et représente un véritable problème thérapeutique.

remonter
59
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM