Poster électronique

Me.136 - Lombalgie inflammatoire révélant une maladie de Behçet (A propos d’un cas)
M Telmoun (1); Ali.EH, Hanni.F, Mechid. F, Bedrane.Z(2),Mansouri.B(3), Sellah.M(3), Dahou.C, Abtroun-Benmadi.S - (1) Alger - Algerie;
21ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 84 fois.
Résumé
Introduction

La maladie de Behçet est une vascularite aux aspects divers, notamment cutanés, articulaires, vasculaires, neurologiques et oculaires. L'atteinte des artères de gros calibre est rare et survient, en général, au stade évolué de la maladie. Elle est de mauvais pronostic avec une mortalité importante.
L'objectif de cette observation est de rapporter un mode de révélation exceptionnel de la maladie de Behçet par irritation vertébrale du fait d'un anévrysme de l'aorte abdominale.

Observation

Monsieur C.M âgé de 49 ans a été hospitalisé pour des lombalgies inflammatoires chroniques évoluant de façon intermittente depuis 4 ans avec notion d'aphtose buccale récidivante depuis 2 ans. L'examen clinique a objectivé un effacement de la lordose lombaire avec un syndrome rachidien, des lésions de pseudo folliculites siégeant au niveau du dos, des fesses et des cuisses, une cicatrice scrotale dépigmentée et un patergy-test (+).
La biologie a décelé un syndrome inflammatoire avec une VS à 75 mm à la 1ere heure et une CRP à 24 mg/l. Les radiographies conventionnelles du rachis lombaire (F+P) ont mis en évidence un scalloping corporéal antérieur et latéral droit de la L2 et de la L3.
L'échographie abdominale a révélé une image hyper-échogène circulaire mesurant 20 cm, entourant l'aorte abdominale correspondant à un anévrysme sous rénal. La TDM abdominale a mis en évidence un magma pré et latéro-rachidien droit, d'allure kystique après injection, englobant l'aorte abdominale. L'angiographie a montré une image d'un anévrysme de l'aorte abdominale sous rénal d'aspect sacciforme
Evolution : à la suite d'un tableau douloureux abdominal, une échographie-doppler a montré une augmentation de volume avec extension en hauteur et fissuration de l'anévrysme justifiant ainsi une prise en charge chirurgicale en urgence de l'anévrysme avec la mise en place d'une prothèse vasculaire. Les suites opératoires étaient favorables.

Conclusion

La survenue de lombalgie inflammatoire inexpliquée doit faire évoquer un anévrysme de l'aorte abdominale qui peut constituer un mode révélateur de la maladie de Behçet. Le diagnostic de cette complication artérielle est indispensable étant donné qu'elle peut engager le pronostic vital.

remonter
44
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM