Poster électronique

Ma.135 - L’ostéite tuberculeuse : a propos de 7 cas
C Ben Haj Yahia (1); H Daghbouji (1); R Tekaya (1); N Testouri (1); L Abdelmoula (1); L Chaabouni (1); R Zouari (1); - (1) Tunis - Tunisie;
21ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 91 fois.
Résumé
Introduction

L'ostéite tuberculeuse est une affection rare, le plus souvent monofocale. Elle est caractérisée par un long délai diagnostique, mais les signes généraux et le syndrome inflammatoire sont inconstants. Nous rapportons à ce propos 7 cas.

Patients et Méthodes

Notre travail est rétrospectif portant sur l'analyse de 7 dossiers de patients portant le diagnostic d'ostéite tuberculeuse, colligés sur 10 ans.

Résultats

Notre population était composée de 4 femmes et 3 hommes dont l'âge moyen était de 47 ans [16 à 85 ans]. Dans les antécédents, trois patients présentaient une tuberculose mal traitée, 14 ans auparavant en moyenne, et une patiente avait un diabète.
La douleur inflammatoire a été le principal motif de consultation dans 5 cas. Une patiente a consulté pour une masse de la fesse gauche et une autre pour une fistule cutanée de la face supéro-externe de la cuisse droite. Le délai diagnostique moyen était de 7 mois. La fièvre a été notée dans 2 cas et des signes d'imprégnation tuberculeuse chez 3 patients. Une fistulisation des lésions a été observée chez 4 patients.
L'atteinte a concerné le grand trochanter dans 4 cas, l'os iliaque dans 2 cas et l'humérus dans un cas. Une 2ème localisation tuberculeuse associée a été relevée dans 5 cas. L'IDR a été positive dans 3 cas. La radiographie du thorax était normale dans tous les cas. Un scanner a été réalisé dans tous les cas confortant le diagnostic, et a guidé une biopsie osseuse du grand trochanter chez un patient. Un complément par une IRM de l'ostéite humérale a révélé une collection sus-deltoidienne et des abcès osseux. Le diagnostic de tuberculose a été retenu sur des éléments bactériologiques et histologiques dans 2 cas chacun. Dans 2 autres cas le diagnostic a été posé sur un faisceau d'arguments. Le dernier patient a présenté une osteite humérale tuberculeuse avec une surinfection staphylococcique.
Un traitement anti-tuberculeux pour une durée minimale de 1 an, a été instauré chez tous les patients, en association à une antibiothérapie anti-staphylococcique pour le dernier. Un drainage chirurgical a été réalisé chez 2 patients. L'évolution a été favorable dans tous les cas.

Conclusion

L'ostéite tuberculeuse est devenue méconnue dans les pays développée mais aussi les pays en développement. Non diagnostiquée, elle se complique d'abcès des parties molles, de fistulisation, avec parfois surinfection à germe banal. Elle peut toucher l'articulation adjacente et entraîner une raideur articulaire.

remonter
45
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM