Poster électronique

Me.162 - La nucléotomie par LASER parait efficace chez environ 2/3 des patients souffrants de lombosciatique discale
K Alkhalil (1); JC Méric (1); E Waynberger (1); D Mulleman (1); P Goupille (1); JP Valat (1); - (1) Tours - France;
21ème Congrès
Poster préféré des congressistes
Poster
5
1 votes.
Vu 101 fois.
Résumé
Objectif

Observer l'évolution clinique après nucléotomie par LASER au cours de la lombosciatique (LS) discale.

Patients et Méthodes

Les patients traités par nucléotomie par LASER sous contrôle radioscopique pour LS discale entre 2004 et 2007 ont été évalués la veille du geste (J0), puis prospectivement à un mois (M1), 3 mois (M3), 6 mois (M6) et 1 an. Les patients avaient une LS liée à un conflit disco-radiculaire confirmé par une imagerie récente, pas d'antécédent de chirurgie discale lombaire, la hernie discale devait être postérolatérale et non exclue et la hauteur discale conservée. L'évaluation a porté sur la douleur radiculaire mesurée par échelle visuelle analogique (EVA) et la consommation d'antalgique. Les patients étaient considérés en échec en cas de recours à la chirurgie et/ou aux infiltrations périradiculaires (IPR). Les variables continues ont été comparées à celles de J0 à l'aide d'un test des rangs de Wilcoxon.

Résultats

Vingt neuf patients ont été traités entre 2004 et 2007 (13 femmes et 16 hommes), d'âge médian 35 ans [22-70]. La médiane de l'EVA initiale était de 70 mm [20-100]. Avant le geste, tous les malades recevaient des antalgiques de pallier 1, 17 (58.6%) des antalgiques de pallier 2 et 10 (34.5%) des antalgiques de pallier 3. Au cours du suivi nous avons observé 10 échecs (34.5%), 2 patients ayant eu recours à la chirurgie et 8 à 1 ou 2 IPR. Pour les 19 autres patients (65.5%), l'amélioration de l'EVA a été observée dès M1 (médiane à 28 mm [0-100] ; p = 0.0002), et s'est poursuivi jusqu'à M12 (médiane = 0 [0-60] ; p<0.001). Parallèlement, la consommation d'antalgique a diminué de façon significative. Nous n'avons observé aucune complication au cours du geste.

Conclusion

Pour le traitement de la LS discale, la nucléotomie par laser parait efficace chez environ 2/3 des patients, et ce dès le premier mois. Une étude randomisée et contrôlée est nécessaire pour confirmer l'efficacité de cette technique.

remonter
44
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM