Poster électronique

Me.70 - Peut-on différentier avec les moyens d’imageries modernes, une PR en rémission d’une PR en faible activité ?
V Foltz (1); F Gandjbakhch (1); F Etchepare (1); A Monnier (1); B Fautrel (1); P Bourgeois (1); - (1) Paris - France;
21ème Congrès
Poster
3,5
2 votes.
Vu 130 fois.
Résumé
Rationnel

Est ce que ce que l'on considère aujourd'hui comme au minimum une faible activité (FA) de la PR selon le DAS (DAS44<2.4), ne nécessitant à priori pas de modification thérapeutique, est suffisant pour obtenir l'objectif thérapeutique recommandé (rémission clinique et radiologique). Objectif : determiner si l'échographie (US) et l'IRM peuvent différencier la rémission clinique (RC) de la FA.

Matériels et Méthodes

Les patients ayant un diagnostic de PR fait après l'an 2000 selon les critères de l'ACR, et en FA ont été inclus sur 1 an. Les patients ont eu le même jour une évaluation clinique, US et par IRM. L'examen US (ESAOTE my Lab70) comportait un examen des carpes, des MCP et MTP 2, 3 et 5 bilatérales en modeB et mode Doppler Puissance (DP). Les synovites en mode B et DP étaient évaluées selon un score semi-quantitatif (0 à 3). L'IRM dédiée (Cscan ESAOTE) était réalisée sur le carpe et MCP 2-5 côté dominant en séquences 3DT1 avant et après injection et STIR et évalués selon les recommandations du score RAMRIS. Les résultats descriptifs de l'étude à l'inclusion sont rapportés.

Résultats

85 patients (âge moyen 51 ans) ont été inclus dont 15 étaient sous Anti TNF, 1 sous Rituximab et 1 sous MRA. Le score moyen du DAS était de 1.49. 43 étaient en RC (DAS <1.6) et 42 en FA. Plus de 2/3 de patients avaient au moins une synovite aux MCP et/ou aux carpes (table 1). En revanche moins 1/4 des patients avaient un signal DP ou un œdème osseux (signe prédictif d'érosion ultérieure). Seul le DP était significativement plus fréquent dans le groupe FA lors de la comparaison des sous groupes RC et FA.

table 1: résultats de l'evaluation des paramètres inflammatoires en US et IRM (N= nombre de patients, M: mains; P: pieds)
  N/85(%) N/43RC(%)        N/42FA(%) p (comparaison RC et FA)
synovites US 2M+2P 75(88)         39(84) 36(86)            0.57
IRM 1M 66(78) 35(81) 39(93) 0.82
synovites PD+ US 2M+2P 24(28) 7(16) 17(40) 0.04
oedème IRM 1M 11(13) 7(16) 6(14) 0.57

Conclusion

Le power doppler en US est l'unique paramètre permettant de différencier la FA versus la RC. Les autres paramètres US et les paramètres évalués en IRM ne permettent pas de distinguer ces 2 groupes.
Seules les données longitudinales en cours d'évaluation, permettront de préciser si la persistance des paramètres inflammatoires ont une pertinence et un impact sur l'évolution structurale.

remonter
55
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM