Poster électronique

Me.54 - Etude de la comorbidité cardio-vasculaire au cours de l’ostéoporose post-ménopausique
H Ben Fredj (1); H Bouzaouache (1); K Baccouche (1); H Zaglaoui (1); K Bel Haj Slama (1); B Khalfallah (1); J Abdelmajid (1); E Bouajina (1); - (1) Sousse - Tunisie;
21ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 52 fois.
Résumé
Introduction

Malgré l'absence de preuve formelle de l'existence d'un lien physiopathologique entre l'ostéoporose et maladies cardio-vasculaires, de nombreuses publications soulignent la possibilité d'une association entre ostéoporose et athérome. Les mécanismes physiopathologiques sont complexes et encore non élucidés.Le but de notre travail est d'étudier la fréquence d'association ostéoporose- facteurs de risque cardio vasculaires en comparaison à des patients ostéopéniques et à DMO normale.

Patients et Méthodes

Etude transversale des facteurs de risque cardio-vasculaire chez 197 patientes hospitalisées entre 2007-2008 pour bilan d'ostéoporose.

Résultats

Nous avons trouvé 92 cas d'ostéoporose, 72 cas d'ostéopénie et 33 cas de densité osseuse normale. L'âge moyen est de 66 ans dans le groupe d'ostéoporose, de 60 ans dans le groupe d'ostéopénie et de 54 ans dans le 3ème groupe. L'index de masse corporelle est supérieur à 25 pour 58% de malades ostéoporotiques et pour 76% de chacun des deux autres groupes avec une moyenne de 27 chez les ostéoporotiques, de 26 chez les ostéopéniques et de 31 chez les patients à DMO normale (p<0.01). Parmis les femmes ostéoporotiques 97% sont ménopausées versus rétrospectivement 85% et 76% pour celles ostéopéniques et celles à DMO normale (p<0.01). Une hypertension artérielle est associée à l'ostéoporose dans 32% des cas, à l'ostéopénie et à une DMO normale uniquement dans 20% des cas chacune (p<0.01). Le diabète est présent dans 15% dans le groupe ostéoporoses contre respectivement 11% et 9% pour les ostéopéniques et celui à DMO normale (p<0.01). Un accident ischémique cardio-vasculaire est noté dans 4% des cas dans le groupe ostéoporose, 15% des cas dans le groupe ostéopénie et dans 8% des cas dans le groupe à DMO normale.

Conclusion

Dans notre série, l'ostéoporose serait volontiers associée à des facteurs de risque cardio-vasculaires (âge avancé, ménopause, HTA, diabète… ) mais on ne dispose pas de preuve formelle de l'existence d'un lien physiopathologique entre ces deux maladies. En revanche l'obésité semble avoir un rôle protecteur contre l'ostéoporose.

remonter
35
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM