Poster électronique

Me.127 - Mélanome métastasé : Amputation du métropole!
A Lafer (1); D Hakem (1); A Bendifallah (1); N Ouadahi (1); R Baba-Ahmad (1); D Zemmour (1); A Berrah (1); - (1) Alger - Algerie;
21ème Congrès
Poster
4
1 votes.
Vu 70 fois.
Résumé
Introduction

Les mélanomes malins sont des tumeurs malgnes développées à partir des mélanocytes et représentent environ 5% des cancers cutanés et 2% de l'ensemble des tumeurs malignes. Le pronostic est lié à l'extension en profondeur et à la célérité du diagnostic.

Observation

Mme CO, 65 ans est explorée pour une thrombose veineuse profonde (TVP) étendue du membre inférieur gauche. Ses antécédents médico-chirurgicaux se résument à un diabète de type 2 insulino-réquerrant, d'une HTA stabilisée sous monothérapie et d'une artériopathie oblitérante des membres inférieurs au stade 3, compliquée d'une gangrène à l'origine d'une amputation de l'avant pied gauche, 6 mois plus tôt. L'examen note une augmentation du membre inférieur gauche et retrouve dans la région unguinale gauche un paquet ganglionnaire, fait de nombreuses adénopathies, de diamètre variant entre 3 à 4 cm, dures, non douloureuses et adhérant au plan profond. Les autres aires ganglionnaires sont libres. L'examen cardio-vasculaire est normal (pouls bien perçus de manière symétrique et chiffres tensionnels corrects). Le reste de l'examen (pleuro pulmonaire, thyroïdien et des téguments) est sans anomalies patentes. L'exploration montre à l'écho doppler veineux des membres inférieurs une TVP des veines iliaques primitives et externes étendue aux fémorales (commune et superficielle), poplitée et saphène gauches. La ponction-biopsie ganglionnaire (adénopathie unguinale) retrouve des cellules métastatiques d'un mélanome avec indice cytologique élevé et envahissement de la graisse péri-ganglionnaire. Le bilan d'extension montre, à l'échographie abdomino-pelvienne, des masses ganglionnaires comprimant les vaisseaux iliaques gauches. La TDM abdominale n'apporte pas d'éléments informatifs supplémentaires. L'imagerie (thorax, thyroïde) et la scintigraphie osseuse sont normales. La ponction biopsie osseuse (PBO) montre un envahissement médullaire, l'hémogramme une lymphocytose modérée faite de lymphocytes matures et une anémie inflammatoire. On note un syndrome inflammatoire avec VS à 90, des LDH à 647 (N à 140-280) et la négativité des marqueurs tumoraux (ACE et AFP). Sur le plan métabolique on note un déséquilibre du diabète associé à une insuffisance rénale modérée. La reprise de l'interrogatoire rapporte la notion d'une lésion torpide recouverte d'un enduit noirâtre en inter orteils suggérant un mélanome avant l'amputation. La pièce exérèse n'a malheureusement pas bénéficié d'une lecture histologique. Un traitement par Interféron est récusé du fait du diabète et la patiente soumise à un traitement palliatif décède quelques mois aprés des suites de sa néoplasie.

Discussion

L'intérêt soulevé par cette observation est l'obligation de réaliser des examens anatomopathologiques systématiques de toutes pièces d'exérèses afin de ne pas méconnaître des sites néoplasiques particulièrement des mélanomes malins cutanés.

Conclusion

Des métastases parfois révélent un mélanome malin de site primitifs non identifié (sites profonds) ou lors d'amputations (membres) récentes n'ayant pas été soumises à une exploration histologique.

remonter
48
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM