Poster électronique

Lu.90 - Evaluation de la qualité de vie dans l'arthrose de la main : une analyse systématique de la littérature
M Michon (1); E Maheu (1); F Berenbaum (1); - (1) Paris - France;
21ème Congrès
Poster
4
2 votes.
Vu 92 fois.
Résumé
Introduction

L'arthrose digitale est la plus fréquente des localisations arthrosiques, pouvant toucher selon les études jusqu'à 40% de la population adulte. L'objectif de ce travail est d'évaluer, au travers des études publiées, la façon dont la qualité de vie de ces patients a jusqu'ici été appréhendée. Trois questions sont particulièrement abordées : « La qualité de vie est-elle comparable dans l'arthrose digitale et la polyarthrite rhumatoïde ? », « Existe-t-il des différences entre les formes érosive et non érosive ? », « Et entre la rhizarthrose et l'arthrose interphalangienne ? ».

Matériels et Méthodes

Analyse systématique de la littérature (base de données PubMed). La recherche était restreinte aux articles en français et en anglais, et à la population adulte humaine, sans limite de date. Mots-clefs (MeSH) : “ osteoarthritis ” et [“ hand ” ou “ hand joints ” ] et [“ hand strength ” ou “ disability evaluation ” ou “ pain measurement ” ou “ health status indicators ” ou “ pain ” ], excluant “ orthopaedic procedures ” . L'élargissement de la recherche en rajoutant les mots-clefs “ quality of life ” ou “ outcomes assessment (health care) ” n'a pas permis de recueillir d'autres articles.

Résultats

Parmi les 143 articles recueillis, 121 ont été éliminés (successivement : 73 hors-sujet, 40 évaluations de moyens thérapeutiques, 8 revues de la littérature ou cas rapportés). Parmi les références citées dans les 22 articles restants, 3 répondaient également aux critères de recherche et ont été retenues. Au total, 25 articles ont finalement été étudiés selon une grille de lecture standardisée. Quatre types d'éléments étaient habituellement rapportés : douleur (19 articles, 13 outils), fonction (17 articles, 16 outils), raideur (11 articles, 9 outils), force (15 articles, 2 outils), alors que la qualité de vie dans son ensemble n'était que rarement abordée, et à l'aide d'outils particulièrement hétérogènes (EVA, COPM, AIMS-2, autres échelles graduées, échelles d'humeur / somnolence / fatigue, absentéisme et dépenses personnelles de santé). L'aspect esthétique, bien que l'une des plaintes principales en pratique, n'était jamais abordé. L'hétérogénéité des données n'a pas permis la réalisation d'une méta-analyse. Trois articles ont comparé l'arthrose digitale et la polyarthrite rhumatoïde : la douleur (EVA, SACRAH), le handicap (Cochin, SACRAH), la raideur (SACRAH) et l'évaluation globale de ces trois paramètres (SACRAH) n'étaient pas significativement différents. Un auteur a comparé les formes érosive et non érosive : il n'y avait pas de différence en terme de force de préhension, bien que la dextérité soit significativement plus altérée dans l'arthrose érosive ; les autres paramètres de qualité de vie n'étaient pas étudiés. Deux auteurs ont comparé la rhizarthrose à l'arthrose interphalangienne : aucune différence n'a été mise en évidence en terme de douleur (EVA, Ritchie), fonction (Dreiser, Cochin, EVA), mobilité (score de Kapandji modifié), forces de préhension et de pince.

Conclusion

La qualité de vie est un concept au-delà de la douleur, la fonction, la raideur et la force. Deux éléments ressortent de cette analyse : la nécessité d'études spécifiques d'évaluation de la qualité de vie dans l'arthrose digitale, et la nécessité d'un outil spécifique d'évaluation de son retentissement esthétique.

remonter
62
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM