Poster électronique

Me.73 - Prévalence échographique des ténosynovites des fléchisseurs des mains au cours des polyarthrites récentes
I Hmamouchi (1); R Bahiri (1); N Srifi (1); S Aktaou (1); R Bensebbah (1); R Abouqal (2); N Hajjaj-Hassouni (2); - (1) Rabat - Salé - Maroc; (2) Rabat - Maroc;
21ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 78 fois.
Résumé
Introduction

Le but de ce travail est d'évaluer la prévalence des ténosynovites chez les polyarthrites récentes ainsi que leur relation avec les critères d'activité de la maladie.

Patients et Méthodes

Etude transversale incluant de manière consécutive 33 patients ayant une polyarthrite récente évoluant depuis moins de deux ans. Ont été recueillis les caractéristiques socio-démographiques et cliniques des patients : nombre d'articulations gonflées, nombre d'articulations douloureuses, l'échelle visuelle analogique (EVA) globale et le DAS28. Un dosage biologique comprenant CRP, VS, Facteur Rhumatoïde, Ac anti-ccp a été effectué. L´étude ultrasonographique a été réalisée par un seu opérateur selon une technique standardisée et reproductible chez tous les patients et a intéressé la recherche des synovites au niveau de 36 sites (mains et poignets), l'examen des ténosynovites en coupe standard sur la face palmaire et dorsale. Une analyse univariée suivie d'une analyse multivariée (régression linéaire multiple) ont été effectuées pour identifier les facteurs associés à l'atteinte des fléchisseurs.

Résultats

L'âge moyen était de 43 ±18 ans. 60% étaient de sexe féminin. 20 patients avaient une polyarthrite rhumatoïde selon les critères de l'ACR, 13 patients avaient des polyarthrites indifférenciées.
Au moins une ténosynovite a été retrouvée chez 17 patients (51,5%). Les atteintes les plus fréquentes étaient dans l'ordre décroissant celle du 2ème rayon (n = 13 ; 39,4%), du 3ème rayon (n = 11 ; 33,3%), du 5ème rayon (n = 8 ; 24,2%) et du 4ème rayon (n = 4 ; 12,1%). Chez le groupe de patients ayant au moins une ténosynovite détectée, la médiane du nombre de ténosynovites était de 1 [0-3].
En analyse univariée, il existait une corrélation positive significative entre le nombre total de ténosynovites des fléchisseurs et le DAS28 des patients ayant une polyarthrite rhumatoïde (r = 0,49 p = 0,003), le nombre d'articulations gonflées (r = 0,49 p = 0,004), le nombre d'articulations douloureuses (r = 0,39 p = 0,022), EVA globale (r = 0,44 p = 0,01) et le nombre de synovites échographiques (r = 0,58 p = 0,001). Après régression linéaire multiple, seul le nombre d'articulations gonflées était associé de façon significative au nombre total de ténosynovites des fléchisseurs (β = 0,417 ; SE = 0,109 ; p = 0,001) après ajustement sur l'âge, la durée d'évolution de la maladie, l'EVA globale, la CRP, le DAS28 et le nombre d'articulations gonflées.

Conclusion

Ce travail suggère que l'atteinte échographique des ténosynovites des fléchisseurs serait une atteinte fréquente lors des polyarthrites récentes et qu'elle serait corrélée à l'activité de la maladie. D'autres études seraient nécessaire pour confirmer ce résultat. Ceci devrait avoir des implications dans la pratique quotidienne pour la recherche de cette atteinte échographie dans le cadre de l'évaluation des polyarthrites récentes.

remonter
55
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM