Poster électronique

Ma.26 - Prévalence et facteurs de risque de fractures vertébrales chez les femmes marocaines ménopausées
I Ghozlani (1); F Morjane (1); M Ghazi (1); A Mounach (1); A Nouijai (1); L Achemlal (1); A Bezza (1); A El Maghraoui (1); - (1) Rabat - Maroc;
20ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 65 fois.
Résumé
Introduction

Les fractures vertébrales sont les fractures ostéoporotiques les plus fréquentes chez les femmes ménopausées. Elles ont un impact important en terme de qualité de vie, d'invalidité et de coûts de santé.
Objectifs. - calculer la prévalence des fractures vertébrales chez les femmes marocaines ménopausées en bonne santé âgées de plus de 60 ans et en chercher les facteurs prédictifs de survenue.

Matériels et Méthodes

295 femmes saines ménopausées âgées de plus de 60 ans ont été recrutées et divisées par tranche d'âge d'un intervalle de 5 ans (de 60 ans jusqu'à plus de 75 ans). Des paramètres anthropromètriques ont été évalués (âge, poids, taille, IMC, durée de la ménopause et nombre de grossesse). Une DMO a été mesurée par DXA. Les fractures vertébrales ont été évaluées par LVA (lateral vertebral assessment) réalisé par le même appareil permettant aussi de calculer le score de Genant qui au delà du stade 1 (stade 2 et 3), les prévalences des fractures vertébrales de chaque tranche d'age ont été calculées.

Résultats

L'âge moyen était de 66,3 ans ± 5,3 ; l'IMC de 29,4 kg/cm² ± 4,9 ; la durée moyenne de la ménopause de 16,6 ans ± 8,1 ; le nombre moyen de gestation était 5,5 ± 2.6. La prévalence générale des fractures vertébrales était 29,5 %. Les prévalences en fonction des tranches d'age étaient respectivement 17% ; 30,2% ; 44,9% et 64%. Les paramètres associés à la survenue de fractures vertébrales étaient un âge avancé, une durée de ménopause et un nombre de parité plus importants ; un poids, une taille et un IMC diminués ainsi qu'une DMO et un T-score au rachis lombaire et à la hanche totale plus bas. L'analyse multivariée a retenu une association avec l'âge et la durée de la ménopause et la survenue de fractures (OR [IC à 95%] = 1,14 [1,07-1.20] et 0,02 [0-0,19] ).

Conclusion

Notre étude montre que les fractures vertébrales asymptomatiques sont fréquentes dans la population des femmes ménopausées marocaines et sont liées directement à l'âge et la durée de la ménopause.

remonter
35
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM