Poster électronique

Ma.142 - Rôle de l’OPG et du TRAIL dans la calcification vasculaire au cours de l’insuffisance rénale chronique
M Chasseraud (1); A Mozar (1); A Caudrillier (1); L Louvet (1); S Liabeuf (1); R Mentaverri (1); M Brazier (1); Z Massy (1); S Kamel (1); - (1) Amiens - France;
20ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 295 fois.
Résumé
Introduction

Les patients présentant une insuffisance rénale chronique (IRC) ont deux à cinq fois plus de calcifications des artères coronaires. L'Ostéoprotégérine (OPG) facteur soluble qui se lie au RANKL et ainsi bloque la différenciation ostéoclastique, a été également impliqué dans les calcifications artérielles. Cependant le mécanisme exact reste à élucider. L'OPG est connu pour se lier également au TRAIL (TNF Related Apoptosis Inducing Ligand) protéine pro-apoptotique, et ainsi bloquer son effet. Dans cette étude nous avons émis l'hypothèse que le TRAIL pouvait jouer un rôle dans la formation des calcifications artérielles, en particulier au cours de l'IRC.

Matériels et Méthodes

L'étude in vitro est réalisée sur des cultures primaires de Cellules Musculaires Lisses humaines (hCML). Nous avons par la suite dosé chez des patients en IRC dialysés, le TRAIL soluble et l'OPG par technique ELISA. Par immunohistochimie, nous avons cherché à localiser le TRAIL et l'OPG sur des coupes de valvules aortiques de souris souris ApoE -/- néphréctomisées et présentant une majoration de l'athérosclérose et des calcifications.

Résultats

Nos résultats montrent que le TRAIL in vitro stimule de manière dose dépendante la minéralisation des hCML, qui est augmentée d'environ trois fois à la dose de 1 ng/mL. L'étude clinique met en évidence une augmentation des taux sériques de sTRAIL et d'OPG chez les patients en IRC hémodialysés. Les patients ont été répartis en deux groupes selon leur score de calcification évalué par scanner spiralé. Le groupe de patients avec des scores de calcification les plus importants présente un taux sérique de sTRAIL et un ratio TRAIL/OPG plus élevé que les patients avec des scores de calcification plus faibles. La localisation par immunohistochimie démontre que le TRAIL et l'OPG sont présents au niveau des plaques d'athérosclérose des souris ApoE-/- Sham et urémiques, l'IRC augmentant l'expression de ces deux protéines.

Conclusion

Ces résultats suggèrent que le TRAIL et l'OPG sont présents au niveau des plaques d'athérosclérose et pourraient être impliqués dans la formation des calcifications artérielles en augmentant la capacité à minéraliser des hCML. De plus, la présence de calcifications chez les patients hémodialysés induit une augmentation des taux sériques de TRAIL et d'OPG. Le couple OPG/TRAIL apparaît donc comme ayant un rôle important dans le développement des calcifications artérielles.

remonter
51
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM