Poster électronique

Ma.85 - Les effets indésirables graves des anti TNF ne sont pas si rares
X Guennoc (1); A Alix (2); G Coiffier (2); A Martin (2); - (1) Saint Brieuc - France; (2) St Brieuc - France;
22ème Congrès
Poster
4
2 votes.
Vu 89 fois.
Résumé
Introduction

Les biothérapies anti TNF font partie de notre quotidien depuis 10 ans .
Faut-il suivre certains leaders d'opinion et l'industrie pharmaceutique et considérer la balance bénéfice / risque de ces médicaments comme très favorable ou faut - il avoir peur des anti TNF ?

Patients et Méthodes

Nous rapportons les effets indésirables sévères (c'est à dire motivant une hospitalisation) survenus dans le suivi d'une cohorte monocentrique de 225 p (2000 / juin 2008 ).
307 lignes de traitement ont été proposées : Adalimumab (Ada) 99 ; Etanercept (Eta) 138 ; Infliximab (Inflix) 70 .
102 patients (p) présentaient une PR, 95 une SPA, 28 un rhumatisme psoriasique (RP ). Tous les p ont été suivis ou recontactés au bout de ces 8 ans.

Résultats

A par pathologie et par molécule
- les anti TNF sont moins bien tolérés dans la PR que dans la SPA et le RP : 6,4 événements pour 100 p/années vs 2,8 et 0,7.
- l'Ada (4,3 événement pour 100 p / années) est moins bien toléré que l' Eta (3,57) et l'Inflix (3,14)
B descriptif
- 14 infections dont 1 tuberculose sous Ada . 12 / 14 ont une PR .
- 4 néoplasies : 2 lymphomes (1 Eta / PR ; 1 Inflix / SPA) ; 1 néoplasie du sein et i cancer bronchique .
- 2 poumons rhumatoides rapidement aggravatifs (1 décès) ; 1 lupus induit ; 1 vascularite rhumatoide ; 1 Crohn (Eta)
- divers : 2 chocs anaphylactiques (Inflix) ; 1 toxidermie ; 1 hépatite (Inflix) ; 1 Guillain Barré (Eta).

Discussion

2 biais
a de prescription
- l'Ada est prescrite surtout aux PR chez qui les anti TNF sont moins bien tolérés .La comparaison des incidences montre le meme taux d'effets indésirables entre Eta (8,7) et Ada (7,9 ).
- 6 p ont eu plusieurs lignes de traitement .
b de définition d'un effet secondaire grave . Elle est discutable .Dans "nos" infections 2 sont vraiment sévères : 1 tuberculose (2 mois d'hospitalisation) ; 1 septicémie à SAMS et Réanimation.

Conclusion

Les anti TNF sont efficaces mais il existe une prise de risque : 3 décès dont 2 peut etre liés à la molécule .
La connaissance de ces complications doit etre présente lors de la discussion avec le patient : nécessité d'une information loyale / loi du 4 mars 2002 .
Leur toxicité doit enfin etre appréciée en regard de celle des autres traitements : AINS ; corticoides .
Addendum : 4 problèmes depuis juin 2008 : neutropénie sévère (Ada) ; septicémie à SAMS (Ada) ; primoinfection à CMV (Eta) ; tumeur ovarienne suraigue (Ada).

remonter
58
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM