Poster électronique

Lu.01 - La coxarthrose à Ouagadougou (Burkina Faso). Quels facteurs de risque ?
DD Ouédraogo (1); T Ouédraogo (1); C Pédro (1); H Tiéno (1); EWC Nacoulma (1); J Drabo (1); - (1) Ouagadougou - Burkina Faso;
22ème Congrès
Poster
2
2 votes.
Vu 62 fois.
Résumé
Objectif

Etudier les facteurs de risque associés à la coxarthrose à Ouagadougou.

Patients et Méthodes

Etude rétrospective sur dossiers menée sur trois ans (Février 2006 à Janvier 2009) dans les services de médecine Interne du CHU Yalgado Ouédraogo et de Chirurgie de la clinique médico-chirurgicale Notre-Dame de la Paix de Ouagadougou au Burkina Faso (Afrique de l'Ouest). Ont été inclus tous les patients ayant une coxarthrose répondant aux critères de l'ACR.

Résultats

Quarante six patients ont été recrutés pendant la période d'étude ; quarante dossiers étaient exploitables.
L'âge moyen était de 46,4+/-15,2 ans avec des extrêmes de 25 et 80 ans ; seulement dix patients avaient plus de 56 ans. Vingt trois (57,5 %) étaient de sexe masculin. La durée moyenne d'évolution était de 6,2 ans +/-4,5 ans avec des extrêmes de un et 19 ans. L'atteinte intéressait la hanche droite chez 20 patients (50 %), la hanche gauche chez 26 (40 %) et était bilatérale chez quatre (10 %). Dix sept patients avaient une drépanocytose (42,5 %) dont 11 SC et 6 SS. Les facteurs de risque étaient représentés par la nécrose de la tête fémorale dans 19 cas (47,5 %), la dysplasie de hanche dans cinq cas (12,5 %), le traumatisme de la hanche dans trois cas (7,5 %), une arthropathie inflammatoire dans trois cas (7,5 %) et une épiphysite dans un cas (2,5%) ; la coxarthrose était primitive dans 9 cas (22,5 %).

Discussion

Au Burkina faso, la coxarthrose survient dans une population relativement jeune comparativement à la littérature [1] et est dominée par la coxarthrose secondaire. Les facteurs de risque sont dominés en Afrique de l'Ouest par l'ostéonécrose aseptique de la tête fémorale associée à la drépanocytose [2].

Conclusion

L'ostéonécrose de la tête fémorale est le premier facteur de risque de la coxarthrose en Afrique subsaharienne. La faiblesse de notre population d'étude ne permet pas de tirer des conclusions définitives quant à la coxarthrose primitive.

remonter
62
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM