Poster électronique

Lu.04 - Les variations du calcium intracellulaire induites par les cristaux de phosphate de calcium basique participent à la dégradation du cartilage
C Nguyen (1); F Lioté (1); M Meyer (1); M Cohen-Solal (1); C Bordat (2); M Lieberherr (1); HK Ea (1); - (1) Paris - France; (2) Jouy en Josas - France;
22ème Congrès
Poster
3
2 votes.
Vu 61 fois.
Résumé
Objectif

Les cristaux de phosphate de calcium basique (PCB) qui regroupent les cristaux d'octacalcium phosphate (OCP), d'apatite carbonatée (CA) et d'hydroxyapatite (HA) sont associés à des formes sévères d'arthrose. Les mécanismes de destruction du cartilage qu'ils induisent sont toutefois encore mal connus.
Nous avons étudié : 1/ la capacité des cristaux de PCB à induire des variations du calcium intracellulaire [CaI] dans des chondrocytes articulaires bovins (CAB) ; 2/ les mécanismes impliqués dans ces variations ; 3/ le rôle du [CaI] dans la dégradation des protéines matricielles induite par les cristaux de PCB.

Matériels et Méthodes

Des CAB et des explants de cartilage bovin (ECB) ont été stimulés par des cristaux synthétiques d'OCP, de CA, de HA et d'urate monosodique (UMS) préalablement stérilisés. Le [CaI] a été quantifié par méthode spectrofluorométrique Fura-2 et les oscillations de [CaI] visualisées par microscopie confocale. Le relargage des glycosaminoglycanes (GAGs) dans le surnageant des cultures d'ECB a été dosé par la méthode au bleu de 1,9-diméthylméthylène. Les mécanismes des oscillations de [CaI] induites par les cristaux de BCP ont été étudiés par une approche pharmacologique.

Résultats

Les 3 types de cristaux de BCP, contrairement à ceux d'UMS, ont induit une élévation du [CaI] (OCP : 2,4±0,9 fois la valeur du témoin, p<0,0001 ; CA : 2,4±1,8, p = 0,003 ; HA : 1,4±0,4, p = 0,005 et UMS : 1,5±0,6, p = 0,160). Les cristaux d'OCP ont également induit des oscillations du [CaI] dès les premières mn de stimulation. Le pourcentage de CAB présentant des oscillations du [CaI] a augmenté au cours du temps et était maximal après 20 mn (49,0±24,3%, p<0,005). Aucune oscillation n'était observée quand les CAB étaient stimulés seulement par le faisceau laser ou un flux hydrique. L'élévation et les oscillations du [CaI] induites par les cristaux d'OCP mettaient en jeu des mécanismes intriqués, impliquant à la fois un influx du calcium extracellulaire [CaE] et des variations des stocks de [CaI]. En effet, les oscillations du [CaI] induites par les cristaux d'OCP étaient abolies en l'absence de [CaE]. L'influx calcique mettait en jeu les canaux calciques voltage et non voltage-dépendant, puisque le [CaI] diminuait lorsque les CAB étaient préincubés avec le nickel (Ni) 5 mM ou le vérapamil 1µM ( (OCP+Ni) /OCP = 0,5±0,2, p = 0,01 et (OCP+vérapamil) /OCP = 0,6±0,2, p = 0,01). De plus, le pourcentage de CAB présentant des oscillations du [CaI] diminuait rapidement en présence de Ni et était complètement aboli par la thapsigargine, inhibiteur du restockage du [CaI] dans le réticulum endoplasmique. Enfin, en présence du BAPTA, chélateur du [CaI], nous avons observé une diminution significative du relargage des GAGs par les ECB induit par les cristaux d'OCP (1,1±0,4 fois la valeur du témoin vs. 1,7±0,1, p = 0,01, respectivement en présence et en l'absence de BAPTA).

Conclusion

Nos résultats suggèrent le rôle majeur du [CaI] dans les effets délétères des cristaux de PCB sur le cartilage. Ils permettent de proposer un mécanisme original de destruction articulaire et d'envisager de nouvelles thérapeutiques ciblées dans l'arthrose, capables en particulier de moduler les flux calciques.

remonter
62
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM